Pour mes marxistes...

mardi 17 mars 2009 ·

En me servant de la base de données de Angus Madisson de Groningen University sur le PIB per capita en moyenne mesuréd en dollar de 1990 sur la période entre l'an zéro et 2006 et on remarque que c'est avec le début de la Révolution Industrielle (que Madisson fixe en 1820), on remarque que l'Humanité vient tout juste (relativement à son histoire) de commencer son élan économique. On remarque aussi que la vie humaine était assez pauvre entre l'an zéro et 1820 et que la croissance sur ces 1800 années est ridicule comparativement à celle accomplit entre 1820 et 2006.

Comme le note Maddison dans son étude sur les phases de développement des économies, c'est avec l'arrivée de la Révolution Industrielle que la qualité de vie s'est mise à augmenter. L'espérance de vie a augmenté, la mortalité infantile a décliné, la sous-alimentation a été réduite, l'accés à l'eau potable de qualité a augmenté (pour votre information, au 18ème siècle les Américains préféraient boire de l'alcool de faible teneur - entre 1 et 2% selon les historiens - plutôt que de boire l'eau des cours d'eaux), la pauvreté a été réduite considérablement, l'analphabétisme a diminué et nous avons observé la plus grande vague de démocratisation.

Sous le marxisme vanté par nos amis du Devoir, un estimé de cent millions de personnes ont perdu la vie et l'ensemble des pays qui ont adopté des modes marxistes de gestion de l'économie sont encore aux prises avec les conséquences de ce système comme je l'avais noté dans ce post.

Vivement le retour du marxisme? Non pas vraiment...

1 commentaires:

Guillaume Lamy a dit…
17 mars 2009 à 12:06  

Marx n'était pas anti-industrialisation. Il était au contraire pour l'accélération du développement industriel dans le but d'augmenter la productivité dans le but de pouvoir abolir le travail...

Autrement, je sais que Le Devoir est à gauche en général, mais dans la ligne éditorial de ce journal, qu'est-ce qui vous permet de l'étiqueter de marxiste?

Attendant réponse,
Amicalement,
Salutations,
GL

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites