Décrochage scolaire

mardi 17 mars 2009 ·

Alors que nous apprenons qu'un nouveau groupe de travail tenter de trouver des solutions au décrochage scolaire, je me suis toujours posé une question depuis mon arrivée au Québec: pourquoi ne pas simplement rendre l'école secondaire obligatoire jusqu'en secondaire 5??? Sérieusement, en Suisse, il était tout simplement impossible de décrocher, nous devions tous terminer l'école secondaire (qui se termine à 16 ans cependant, pour tout le monde).

Alors je ne comprends pas, l'école est déjà obligatoire jusqu'en secondaire 4 au Québec (ou 3 si les parents sont d'accord pour que leur enfant quitte). Je ne vois vraiment pas en quoi cela serait impossible de rendre le secondaire 5 obligatoire. Bien sûr certains jeunes continueront de quitter et être ainsi "illégal", il n'en reste pas moins que cela règlerait sans doute une partie du problème. Imaginez si vous ne pouvez trouver aucun emploi sans diplôme secondaire...

Je sais que cela peut paraître comme une solution débile, à la "interdire la pauvreté", néanmoins, je pense vraiment que c'est tout à fait possible. Si nous arrivons à rendre le secondaire 1-4 obligatoire, ne me faites pas croire qu'il serait impossible d'en faire autant avec le sec 5.

1 commentaires:

Redge a dit…
18 mars 2009 à 12:31  

On ne gagne rien à forcer les jeunes. Ils décrochent parce qu'ils ne sont plus motivés à étudier. Les obliger à faire quelque chose qui les répugnes est contre productif à mon avis.

C'est un problème qui est beaucoup plus gros que l'école, c'est social, tout ça. On peut bien investir 400 millions dans le système d'éducation, ça ne règle pas le problème.

On parle d'une génération élevé dans le capitalisme à outrance, dans l'instantanéité, l'éphémère et l'obsession de performance. À la fin de son secondaire, le jeune est juste écoeuré de ce qu'il voit devant lui.

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites