Si le Canada avait une proportionnelle à l'allemande, par province

dimanche 9 mai 2010 ·

Qu'aurait l'air la Chambre des Communes si le Canada avait une système proportionnel mixte, par province? Je veux dire par cela que nous continuerions d'avoir des élus par comté (nous en aurions probablement 175-200), et le reste 108-133) seraient des députés compensatoires. Autrement dit, si un parti tel le NPD obtient 19% des voix mais seulement 13% des sièges (imaginons), ce parti recevrait des députés proportionnels afin de compenser les distorsions du système uninominal. Ce système n'est pas nouveau, il est appliqué en Allemagne depuis l'après guerre et a été adopté dans plusieurs pays, dont la Nouvelle-Zélande et l'Écosse (deux endroits avec des systèmes UK). Selon moi, ce système s'appliquerait bien au Canada, surtout si la compensation proportionnelle se fait par province (créant ainsi un seuil implicite pour obtenir un siège). Voici ce à quoi aurait l'air le Parlement Canadien après 2008 (il s'agît d'une pure et rapide simulation). Pour chaque province, j'attribue le % de sièges en fonction du % de votes. En cas d'égalité, je favorise toujours le parti le plus haut (le système proportionnel proposé continue de donner un léger avantage au gagnant).



Au final, en tenant compte des trois sièges dans les Territoires (un chacun pour le PCC, PLC et NPD), le Parlement aurait donc:

PCC: 121 sièges
PLC: 83
NPD: 56
Vert: 19
Bloc: 29

Le NPD est les Verts sont naturellement les grands gagnants, alors que le Bloc est le grand perdant. Pour les deux grands partis, cela ne changerait pas tant de choses. En particulier, nous aurions une situation assez proche du contexte actuel. Sauf que PLC+NPD+vert nous donnerait une coalition majoritaire, sans le Bloc. Si certains crieront à l'attaque des méchants fédéralistes, je répondrai qu'il est difficile de justifier qu'un parti qui ne représente que 38% des votes dans une seule province, soit bien moins de 10% dans tout le Canada, ait tant de sièges par rapport au NPD ou aux Verts. La démocratie, ça reste un individu, un vote.

En passant, cette simulation est quelque peu trompeuse. En particulier, les provinces très petites des Maritimes n'auraient surement pas assez de députés proportionnels pour compenser tous les partis. La vraie compensation devrait peut-être se faire au niveau régionale (Maritimes, Quebec, Ontario, Prairires et CB). En cas de compensation par province, les gros partis auraient quelques sièges de plus que dans cette simulation.

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites