Le taux de change

dimanche 7 février 2010 ·


En utilisant les données de la Banque du Canada, on extrait le graphique suivant. Sur la gauche on voit le taux de change CND/USD entre 2000 et 2009 et sur la droite on voit le taux de change CND/USD par mois entre 2008 et 2009. Qu'est ce que je remarque?


  1. Entre 2002 et 2007, la hausse du taux de change a été assez constante. Alors j'imagine que la hausse du taux de change sur cette période a du être plus difficiles pour les compagnies exportatrices;

  2. La période 2008 à 2009 semble assez stable comparativement à la période 2002-2007;

  3. La période 2008 à 2009 semble laisser présager qu'un entrepreneur exportateur devrait s'attendre à un taux de change aux alentours de la parité surtout que la hausse de 2002-2007 devrait avoir forcé des changements dans les attentes des entreprises;

Cependant, malgré le taux de change qui semblerait avantager l'argumentaire de Jean-François Lisée, le taux de chômage entre 2002 et 2007 a baissé.



Cependant, Jean-François Lisée a raison de dire qu'avec la montée du dollar, les emplois dans le secteur manufacturier sont devenus moins nombreux entre 2002 et 2007. Cependant, je vois difficilement le problème si en période d'expansion économique, le taux de chômage a baissé en même temps que le nombre d'emplois dans le secteur manufacturier, ca veut dire justement qu'on se déplace vers une économie basée davantage sur le capital humain que sur la production manufacturière. À moins que Jean-François Lisée aime l'idée des Québécois dans les "shops" je ne vois aucune raison de m'inquiéter du sujet qu'il aborde et qu'il blâme l'Alberta pour la hausse du cours du dollar (et non pas les américains pour le déclin de leur monnaie entre 2002 et 2007, ce qui fait en sorte que la notre devient relativement plus chère...).

Source:
Institut de la statistique du Québec – Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes, Tableau statistique canadien

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites