Les Québécois sont moins tolérants

mardi 5 mai 2009 ·

C'est pas moi qui le dit, mais cet énorme sondage d'Angus-Reid pour le compte de McClean's. Un grand nombre de questions ont été posées concernant els religions et la perceptions de celles-ci. Les résultats font parfois peurs. Je vous incite fortement à consulter les résultats (détaillées ici). Voici quelques exemples:

45% des personnes pensent que les principes fondamentaux de l'islam encouragent la violence

74% des Québécois rejettent tout accommodement pour les minorités. (la question n'était pas spécifique aux minorités religieuses! Regardez en page 49 du pdf détaillé). Intéressant quand même cette fermeture aux minorités venant de la part de la minorité parlant français au Canada... Je dis cela juste comme ça. Pour comparaison, 62% des anglophones ont la même opinion.

30% des anglophones ont une opinion plutôt favorable de l'islam, contre seulement 15% des francophones.

10 commentaires:

AntiPollution a dit…
5 mai 2009 à 05:08  

Les gens à droite ou plutot très à droite sont ceux qui en ont le plus contre les minorités.
D'ailleurs, qui a été derrière la fièvre des accomodements raisonnables = l'ADQ ?

louisp a dit…
5 mai 2009 à 07:27  
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
louisp a dit…
5 mai 2009 à 07:28  

C'est de la psycho à 5 cennes, mais j'ai toujours pensé qu'une minorité serait nécessairement plus hostile vis-à-vis les autres minorités car elle lutte toujous pour sa place ou son existence. Donc, il y a un genre de compétition malsaine. Anyways...comme je dit..c'est de la psychopop à 5 cenne.

Pour ce qui est de l'islam, je suis surpris que c'est si bas. Je suis convaincu qu'il ya un effet politically correct dans ce résultat. Probablement encore plus vrai chez les canadiens anglais.

Des livres très "mainstream" comme The God Delusion et God is Not Great n'y vont pas de main morte vis-à-vis les 3 grandes religions. Et on pourrait facilement conclure qu'elles incitent tous à la violence(du moins n'est pas une bonne base pour des comportements moraux). Même en lisant le livre de Irshad Manji c'est pas clair que c'est un religion nécessairement non-violente. Elle blâme la culture arabe pour cette violence. Ce qui n'est pas moins "intolérant" comme jugement.

Donc, les résultats de cette question...je ne mettrais pas ma main au feu. En plus, on a pas Little Mosque On the Prairie. Ça explique tout... ;-p

Laurence Tilmant-Rousseau a dit…
6 mai 2009 à 09:03  

Premièrement, je note un grand absent dans ce sondage qui est l'Athéisme/agnotisme, il serait intéressant de connaître l'opinion des Canadiens sur ce rejet du Déisme. De plus, une question porte sur l'implantation de la sharia au lieu de parler de "code de loi" religieux, se qui engloberai tous les groupes religieux qui revendiquent l'application de leur croyance comme force de loi sur leur communauté.

Deuxièment, selon ce sondage, les Québecois sont effectivement les moins favorables et les plus défavorables à l'encontre de l'Islam et du Judaïsme, toutefois les Québecois sont également les moins favorables et les plus défavorables au Christianisme (je parirai ma chemise que le Catholisisme aurait une opinion plus dévaforable que le Protestantisme et l'Église Orthodoxe). Il faut aussi souligner que ce sont les habitants de Colombie-Britannique qui ont l'opinion la plus défavorable envers l'Hindouisme, le Sikhisme et le Boudhisme dans ce sondage.

Troisièment,je vois le résultat des Québecois comme plus un rejet de la religion en générale qu'un rejet d'une religion en particulier. L'opinion sur l'athéisme et l'agnotisme aurait pu nous éclairer à ce sujet.

Finalement, le résultat de ce sondage ne permet aucunement de mesurer la violence et la haine envers les gens pratiquant une religion. D'ailleurs, depuis quelques années, le Bnai Brith est plutôt discret sur la publication de leur rapport sur les incidents anti-sémites au Canada. Et pour cause,en lisant leur résultats, on se rend compte que le nombre d'incidents violent au Québec est ridiculement bas. Par exemple en 2007, il y a eu 7 incidents violents au Québec sur les 28 dans tout le Canada. Ce sondage est loin d'être parfait et il faudrait faire attention à l'interprétation qu'on fait de ces résultats.

Mathieu a dit…
6 mai 2009 à 09:14  

@AntiPollution:
Attention en arrondissant les coins.
Je connais beaucoup de nationalistes autant au PQ qu'au PLQ qui passèrent à l'ADQ en 2007. J'ai alors péquiste et je n'en revenais pas des défections au parti.

Sans les nationalistes, jamais l'ADQ ne se serait retrouvée bon 2e, devenant le premier parti nationaliste au Québec.

Marois est entrée dans l'arène et à gagner la course pour déterminer le parti le plus nationaliste après l'élection, notamment avec son projet de Loi sur l'Identité québécoise, histoire de définir qui est un vrai Québécois et qui ne l'est pas.

Plusieurs sont rentrés au bercail par la suite, heureux de reconnaître là la vraie nature de leur parti.

J'ai été regardé aussi pour qui votaient les gens d'Hérouxville en 2007. Sans trop d'étonnement, les deux partis politiques préférés des résidents sont... le PQ et l'ADQ.

David Gagnon d'Antagoniste.net (qu'on aime ou pas) avait, en 2007, mis un court extrait de la série télé Duplessis.
Dans ce vidéo, on entend un député de Duplessis lui expliquer que ce qui détermine vraiment le résultat d'une élection dans un Québec où il y aura toujours 30-35% de la population qui vote PLQ, 30-35% pour le PQ, c'est le sentiment national qui fait pencher la balance.

On se rend compte que, même malgré la plus grande et présente multiethnicité au Québec, cela a peu changé.

Mathieu a dit…
6 mai 2009 à 09:25  

@Laurence:

J'ai l'impression que les vrais athés et agnostiques sont très très minoritaires au Québec.

Les gens ouvertements chrétiens sont en baisse mais très très peu d'athés et d'agnostiques remettent en question le fondement toujours très judéo-chrétiens de notre système.

Les croyances persistent aussi malgré que la religion disparaisse et d'autres croient en popularité: plusieurs croient toujours aux fantômes, d'autres vont toujours faire leurs confessions à leur voyante ou à leur tireuse de cartes.
D'autres adhèrent à de petites sectes utilisant de nouveaux symboles et interrogations "modernes" comme celles donnant des réponses sur le méconnu, comme les Raéliens et leurs réponses sur les extra-terrestres.

Aussi, voyez l'appui en croissance pour de "nouvelles croyances in" comme le bouddhisme. D'autres deviennent carrément obnubilés par d'autres symboles, comme les Politiciens que l'on transforme en Messies (Obama ou McCain).

Les gens vraiment libres et sceptiques sont toujours minoritaires.

Non, j'ai l'impression que les résultats de ce sondage ont une forte corrélation avec un niveau d'intolérance, présent ou subtil, dans notre société.

Laurence Tilmant-Rousseau a dit…
6 mai 2009 à 10:54  

@ Mathieu et Bryan

Contrairement à Bryan et à d'autres commentaires dans ce billet, jamais dans mon commentaire je parle d'intolérance mais bien d'opinions favorables et défavorables comme il est mentionné dans le sondage.

Une opinion défavorable envers une religion ne va pas nécessairement se traduire en actes violents envers les personnes qui la pratiquent. On peut parler d'intolérance lorsqu'il y a des gestes violents, harcèlement vandalisme et agression, qui sont commis contre une personne et que le motif soit uniquement basé sur haine de ses croyances religieuses. D'où mon commentaire sur les incidents violents envers les juifs.

Lorsque j'affirme que les Québecois rejètent la religion en générale (d'ailleurs j'aurais dû dire qu'une partie de la population rejète la religion), c'est les Québecois qui ont l'opinion la moins favorable et la plus défavorable(avec la CB) envers la relion dominante du Canada et du Québec,le Christianisme.

Si les Québecois seraient plus "intélorants" envers les "autres" religions que le ROC, Ils auraient dû avoir une opinion plus favorable envers la religion dominante de la province que le ROC, ce qui n'est pas le cas dans ce sondage.

Je tiens à rappeler pour la deuxième fois que les Britanno-Colombiens sont les plus défavobles au religion provenant de l'Asie (Boudhisme, Sikhisme et Hindouisme), province où Bryan réside présentement. Est-ce que ça prouve que les Britanno-Columbiens sont les plus intolérants envers ces religions?

Je crois que ce sondage mérite une rélfexion plus poussée que d'aligner une série de statistiques pour démontrer la soi-disant intélorance des Qùébecois envers les autres religions.

Bryan Breguet a dit…
6 mai 2009 à 13:08  

Laurence, j'ai regardé les détails et la CB est la province la moins favorable APRÈS le Qc, important de le souligner (si l'on regarde la première question). P-e fais-tu référence à la page 3 du pdf.

Cela représente néanmoins un bon point sur la CB, même si cela me surprend incroyablement. Comment une province ou, du moins dans le grand Vancouver, il y a des centaines de milliers de chinois et asiatiques, peut-elle être la province avec l'opinion la moins favorable des religions asiatiques??? Personnellement, je mettrais cela sur le compte du petit échantillon de CB et donc de marges d'erreurs importantes. En particulier pour la page 3 il n'y a qu'une poignée de répondant en CB pour chaque catégorie.

Pour conclure, d'accord pour ne pas tirer la conclusion que les Québécois sont moins tolérant juste d'après ce sondage. Mon titre se voulait surtout accrocheur.

Laurence Tilmant-Rousseau a dit…
6 mai 2009 à 14:48  

@ Brian

Merci pour les précisions

Pour ma part, lorsque je parlais de la BC pour l'opinion la plus défavorable, je faisais référence au tableau 17 (table 17) où la CB à une opinion défavorable supérieur au Québec pour les religions asiatiques mais tu as raison, au tableau 16 la CB à un score supérieur au Québec pour une opinion favorable. Il faut faire attention parce que les tableaux 20, 21 et 22 ont des résultats différends des tableaux 16 et 17, peut-être que le tableau 17 prend en compte la grandeur de l'échantillon (117 pour BC et 253 pour PQ)

Si je me suis trompé, je suis désolé, je ferais attention la prochaine fois.

Bryan Breguet a dit…
6 mai 2009 à 15:39  

Non en fait les tableaux 16 et 17 regroupent les options "défavorables" et "plutôt défavorables", alors que les tableaux 20, 21 et 22 donnent les options détaillées.

Mais tu as raison, pour l'hindouisme par exemple, il y a davantage d'opinions défavorables en CB qu'au Qc (et également davantage d'opinion favorables... donc moins d'indécis en gros!). Mais encore une fois, l'échantillon de CB ets vraiment très petit, surtout par sous-catégories. Je reste quand meme perplexe de voir que c'est dans cette province avec autant d'immigrants asiatiques, qu'il y a le plus d'opinions défavorables.

En fait cela montre p-e la même tendance: il y a des gens intolérants dans les dexu provinces (ben en fait dans toutes) et ces personnes vont avoir une opinion défavorable des religions qu'elles côtoient. Je veux dire, au Québec tu croises bcp plus des personnes musulmanes que buddhistes, en raison de l'immigration arabe. Alors qu'en CB, tu ne croise que des asiatiques ou presque.

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites