The magic of markets

jeudi 26 mars 2009 ·

Quand on est inefficace pour produire des biens et services, les consommateurs le remarquent et arrêtent d'opter pour le produit de l'entreprise inefficace préférant plutôt celui de d'autres entreprises. Un peu comme GM qui continue de perdre de l'importance au Canada et que d'autres entreprises plus innovatrices et efficaces font mieux :

The February sales numbers put GM squarely behind Chrysler, which sold 11,923 vehicles and Ford, which sold 11,854 vehicles. Compared to the previous February, Chrysler sold 27 per cent fewer vehicles and Ford sold 15.4 per cent fewer vehicles

Alors, on laisse GM mourrir pour que d'autres entreprises puissent consolider le marché des automobiles en reprenant des usines, des travailleurs et le capital malutilisé de General Motors?

1 commentaires:

Anonyme a dit…
26 mars 2009 à 22:44  

C'est ce qui va arriver tôt ou tard de toute façon. Les syndicats sont comme des virus, ils finnissent toujours par tuer leur hôte. Et comme on est dans une civilisation qui n'ose pas éradiquer ce type de virus, l'hôte ca crever de sa belle mort, c'est inévitable.

Le respirateur gouvernemental n'y changera rien.

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites