J'aurai jamais cru...

jeudi 26 mars 2009 ·

... qu'un syndicat puisse être accusé d'avoir violé les lois électorales en prenant part de manière illégale dans une campagne électorale pour défendre ses intérêts contre un parti politique méchant qui veut permettre plus de démocratie syndicale et une plus grande liberté pour les travailleurs.

C'est probablement une première, jamais les syndicats ne baignent dans la criminalité et l'illégalité...

3 commentaires:

Bryan Breguet a dit…
26 mars 2009 à 14:19  

accusé ET condamné! Ce jugement me fait plaisir, peu importe son idéologie, on ne peut défendre le comportement des syndicats dans cette histoire. Imaginez le scandale si le Conseil du Patronat distribuait des dépliants supportant ouvertement les Libéraux...

Ou alors, changeons les lois et faisons en sorte que les groupes d'intérêts puissent participer aux campagnes...

Vincent Geloso a dit…
26 mars 2009 à 20:39  

Ce qui me gosse, c'est que il a fallu six ans pour avoir un jugement. C'est fou comment les syndicats s'en tirent avec n'importe quoi!

Anonyme a dit…
26 mars 2009 à 22:40  

OMG! l'amende a dû leur faire ben ben mal.

Ils ont surtout dû se bidonner et trouver le prix vachement raisonnable en regard du plaisir qu'ils ont tiré de l'infraction.

Les syndicats : Le crime organisé cautionné par les gouvernements.

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites