Mystère Iggy et NPD

mercredi 25 mars 2009 ·

Alors que cyverpresse nous confirme que la Iggy mania est toujours présente au Québec, Nanos nous fournissait un sondage pancanadien la semaine passée. Dans les deux cas, le PLC est en bonne posture alors que les troupe de Stephen Harper reculent, en particulier au Québec.

Au delà du fait que le PLC a un nouveau chef que les anglophones peuvent comprendre, quand il parle je me pose néanmoins cette question: pourquoi Iggy va-t-il piger dans les votes NPD? Je veux dire, regardez les sondages, les Conservateurs reculent certes (en Ontario, cela fait mal), mais le NPD perd aussi beaucoup de plumes. Pourquoi? Pourquoi le fait d'avoir un chef clairement plus à droite que Dion fait-il en sorte que des électeurs NPD délaissent leur camp?

Je pense que la crise économique y est pour beaucoup. Harper se doit d'éviter des élections cette année s'il espère conserver le pouvoir. Parlant d'élections, je suis sûr que les Libéraux se voient déjà en place à l'automne... Mais pour aller en élection, cela prend le Bloc et le NPD... Même si ces deux partis se sont peinturés dans le coin en ce qui concerne soutenir Harper, je doute qu'ils soient très motivés à partir en élections...

3 commentaires:

Jean-Paul a dit…
26 mars 2009 à 05:47  

Tiens, de nouvelles couleurs!

Les liens des 4 derniers messages affichent chacun une couleur différente.

Je suggère un sondage sur notre couleur préférée...

Bryan Breguet a dit…
26 mars 2009 à 13:59  

ok bonne idée!

Anonyme a dit…
26 mars 2009 à 22:22  

Du bonbon: Mulcair accuse Ignatieff d'être d'extrême-droite

"M. Mulcair, qui a migré du Parti libéral du Québec vers le Nouveau Parti démocratique (NPD) en 2007, y est allé de cette mise en garde : « Michael Ignatieff, les gens ne le connaissent pas encore. Moi, je le connais. C’est un gars d’extrême-droite [...] qui était pour la guerre en Irak », a-t-il affirmé au sujet du dirigeant du Parti libéral du Canada."

http://www.quartierlibre.ca/Thomas-Mulcair-courtise-les

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites