Transferts fédéraux : 1940-1970

mercredi 19 janvier 2011 ·

Voici un graphique qui illustre l'ampleur des transferts fédéraux dans l'économie depuis les années 1920, remarquez que la dépendance du Québec commence un peu avant la Révolution Tranquille, c'est-à-dire dans l'ère de Duplessis. Pour confirmer cela, il suffit de regarder la part des revenus du provincial qui étaient en provenance du gouvernement fédéral.
Est-ce qu'il y aurait un fondement à l'histoire que le Québec est devenu une province "dépendante" de la fédération pour financer ses activités et ce, un peu avant le début de la Révolution Tranquille? Cette histoire a du vrai, mais il faudrait creuser davantage.

Souvenons-nous que dans un billet précédant, je discutais de l'expansion du gouvernement provincial qui s'amplifie dans les années 1960. Cependant, le gouvernement du Québec dépensait aussi davantage en 1960 par Québécois en termes réels qu'en 1944 avec une explosion importante des dépenses en éducation et en transports (oui, en éducation). Souvenons-nous aussi que je notais dans le même billet que les revenus autonomes (c'est-à-dire ceux soulevés par le gouvernement du Québec seulement) étaient restés relativement stables au cours des années précédant la Révolution Tranquille. La question se pose donc à savoir comment étaient financées la hausse des dépenses du gouvernement provincial.

Il y a donc peut-être un fondement à considérer l'histoire du Québec comme une province qui développe une dépendance sur le reste de la fédération.

Source: Dupré, Ruth. 1988. “Un siècle de finances publiques québécoises : 1867-1969”. L’Actualité économique 62-4, 559-583.

Geloso, Vincent. 2010. “Economic policy in Quebec in 1940 and 1960: reassessment of the Great Darkness”. Dissertation Paper (m.sc) from the Department of Economic History at the London School of Economics and Political Science. 66p.

Québec. Institut de la Statistique. 2010. Produit intérieur du Québec 1926-1981. Québec: Institut de la Statistique du Québec. Provided only on demand directly to the institute.

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites