Le contrôle des armes à feu pour fusils de chases: inefficace

mardi 21 septembre 2010 ·

Ce billet se veut plus académique et risque probablement de susciter un débat entre Bryan et moi, mais je pense que Geloso-Breguet se doit au moins d'essayer de se prononcer sur la question du registre des armes à feu. Premièrement, mettons au clair le fait que les conservateurs n'abolissent pas le régime dans sa totalité mais seulement la partie pour les armes longues ou armes de chasse. Dans ce débat malheureusement plusieurs ont oublié que ce n'est pas une abolition du registre des armes de poing comme des pistolets semi-automatiques.

Il faut commencer en disant que les liens entre la présence d'armes à feu et la criminalité n'est pas nécessairement prouvé et est encore débattue. Cependant, cette logique marche à l'envers et donc l'effet déterrent des armes à feu est peut-être prouvée dans certaines études, mais dans d'autres il est questionné ou tout simplement rejetté comme insignifiant. Cependant, l'efficacité d'un contrôle des armes à feu pour réduire la criminalité est critiquée au sein de la littérature. Je pense que c'est logique qu'un criminel qui veut commettre un crime violent se préoccupera peu de l'accusation de possesion illégale d'arme à feu si il se fait coincé après avoir commis un homicide ou autre crime violent.

Mais nous parlons ici de toutes les armes à feu alors que les conservateurs ne s'attaquent qu'à la partie du registre concernant les armes de chasse. Considérant que la plupart des députés ruraux favorisent l'élimination du registre pour les armes de chasse, je présume que celles-ci sont plus fréquentes en régions rurales que dans les villes. Dans des communautés plus petites avec une faible densité de population, la police répond lentement. Les individus doivent se défendre eux-mêmes. Ainsi, en enlevant le registre pour les armes en région rurales - ce qui implique d'enlever certaines réglementations aussi sur les verrous, le chargement et l'entretien - on permettrait aux gens de mieux se défendre. Mais pour atteindre cet objectif que certains des partisans de l'abolition défendent, il serait possible de l'atteindre juste en assouplissant les conditions de maintien. Mais honnêtement, on parle pas vraiment d'interdiction des armes à feu, on parle juste d'enregistrement. Après tout, on enregistre nos automobiles? On retire à personne le droit de se défendre

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites