Essayez le modèle

jeudi 3 septembre 2009 ·

Je retente ici de publier le modèle de projection des sièges afin que vous puissiez entrer vous-mêmes les pourcentages. Il vous suffit de cliquer sur "click to edit" ci-dessous et d'entrer les pourcentages pour chaque parti, dans chaque province. Par défaut, les pourcentages sont ceux du dernier sondages Angus Reid.

Rappelez-vous cependant ces quelques remarques:

1) Le modèle utilise des coefficients estimés en utilisant les élections fédérales de 2004, 2006 et 2008. Ainsi, le modèle ne saurait être utilisé pour des simulations "extrêmes" du style "mettons le NPD à 0%", tout simplement car lors des trois dernières élections, le NPD n'a jamais été observé à 0%. Le modèle fonctionne le mieux dans les intervalles de pourcentages observés entre 2004 et 2008.

2) Les projections dans les provinces de l'Atlantique sont probablement moins fiables, en raison de la difficulté d'évaluer 4 provinces en utilisant les mêmes pourcentages (les sondages ne publient pas ces provinces séparément). En particulier pour TN-L, il y a beaucoup d'effets difficiles à capter (souvenez-vous de la campagne anti Conservateurs de Danny Williams. Dans le même ordre d'idée, le NPD est plus difficile à estimer pour deux raisons principales. La première est que le NPD ne varie que peu dans ses pourcentages, entre 2004 et 2008, contrairement au PLC et PCC. Deuxièmement, le NPD est spécialiste pour conserver le même pourcentage, voire diminuer légèrement, mais en même temps augmenter son nombre de sièges! Cela est le cas par exemple en Ontario avec le vote néo-démocrate qui a bougé vers le Nord.

3) Un parti peut être projeté au-delà de 100% ou sous 0%. Ignorez simplement ces résultats. Si le parti est au-delà de 100%, cela signifie qu'il gagne ce compté facilement! Ce genre d'anomalies peut devenir plus fréquente si vos pourcentages sont trop éloignés des résultats du parti entre 2004 et 2008.

Voilà, encore une fois, il s'agît d'un test, donc n'hésitez pas à donner vos commentaires. Svpl ne modifiez que les cellules avec les pourcentages. Autrement, le modèle ne fonctionnera plus. La présentation n'est pas super fancy, mais c'est gratuit et cela fonctionne!



Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites