Élections à date fixe, et c'est tout?

mercredi 9 septembre 2009 ·

Comme steve81 le disait dans un commentaire à mon post sur les gouvernements à la canadienne, il faudrait changer la loi/constitution afin d'avoir de vraies élections à dates fixes. Je suis tout à fait d'accord avec ce principe, les élections ont lieu tous les 4 ans et pas de possibilité d'élections anticipées. En cas de chute du gouvernement, les partis doivent s'entendre et former un gouvernement. S'ils n'y arrivent pas car ils sont trop gamins pour s'entendre, on laisse ese fonctionnaires administrer l'État, avec par exemple un budget du style: budget précédent, divisé par 12. On dépense ce montant chaque mois tant et aussi longtemps que les élus n'ont pas réussi à s'entendre sur un autre budget.

Le pire, c'est que ce gouvernement de purs gestionnaires pourrait bien recevoir un taux d'approbation très élevé de la population!

Au fait, pour ceux qui pensent que cette idée est impossible, sachez que ce n'est pas si rare. Les Etats-Unis ont un tel système (si le président et le congrès ne s'entendent pas, il n'y a pas d'élections) et je sais que le canton de Genève en Suisse a vécu avec un budget tel que celui proposé pour environ 6 mois, il y a quelques années de cela.

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites