Un communiste sur mon balcon...

dimanche 19 avril 2009 ·

...pas vraiment, mais il sera juste à côté si il veut nationaliser mon appartement. En fait, c'est parce que le premier mai, il y aura une marche anticapitaliste (whatever) qui se terminera au Marché Maisonneuve en face de la rue Morgan au coin Ontario.

En fait, c'est parce que j'habite exactement sur ce coin. J'annonce donc que le 1er mai, je lance une soirée capitaliste à mon appartement. En fait, de mon appartement, il y a environ 20 mètres du lieu de manifestation de nos communistes favoris - dans lesquels figureront une belle panoplie de clowns comme Reactionnism Watch. J'aurai le plaisir de vous accueillir chez moi pour que nous puissions nous asseoir sur notre balcon et affichez fièrement nos convictions libérales. Au pire, j'irai prendre un café au Première Moisson juste à côté de chez moi avec mon tee-shirt du Che et qui dit ''communism failed, it killed millions and I only got a lousy tee-shirt''.

Au plaisir bande de connards...

MISE À JOUR : Voici le lien du party capitaliste du 1er mai. Capitalistes, libertariens, libéraux, conservateurs et tout ce qui est à droite des communistes qui seront devant chez moi sont bienvenus :D

7 commentaires:

louisp a dit…
19 avril 2009 à 20:32  

bof Reactionnism Watch et droite libertarienne québécoise(à la QL ou Antagoniste) même combat.

Vincent Geloso a dit…
19 avril 2009 à 20:46  

Come on Louis, ca va être pissant de rire de s'asseoir entre gens de droite. En fait droite selon ces connards, c'est tout ce qui n'est pas à la gauche des communistes devant chez moi :P

Si tu es en ville, ca fait un bon prétexte pour que je fasse mon socialiste avec toi et que je t'offre une bière pour qu'on jase :P Si ta blonde te le permet :P

Mathieu a dit…
20 avril 2009 à 09:34  

Reactionism Watch sont à fond pour un État-providence avec encore plus de pouvoirs et de fonds concentrés dans les mains d'une élite bien-pensante. (Et ils vont en abuser comme tous ceux qu'ils ont dénoncé avant...)

C'est bien à l'opposé des libertariens, qui eux revendiquent toutes libertés dans les limites où la liberté ne contrevient pas à celle des autres.

Si je suis capable d'assister aux conférences gratuites payées par le secteur public et les grandes centrales syndicales de Françoise David, de Jacques Parizeau ou d'André Boisclair, je vois pas en quoi je ne peux écouter ce que tu as à dire.

Je l'ai déjà dit et je le re-dis: j'ai déjà été un étatiste et un gauchiste. Mais lorsqu'on confronte les idées et les faits, on arrive souvent à se faire une idée plus juste et plus nuancée du monde.

J'aimerais bien t'y voir aussi... Si Vincent consent bien à vouloir m'y inviter aussi à cette grande fête du libéralisme ou du capitalisme ! :)

Vincent Geloso a dit…
20 avril 2009 à 14:25  

Ben oui, y'a des amis sociaux-démocrates à moi qui seront là aussi, c'est juste qu'aux yeux des connards de communiste, on est tous des capitalistes néolibéraux :P

Guillaume a dit…
20 avril 2009 à 21:03  

Où est-ce qu'on trouve un beau T-shirt comme celui dont tu parles?

Vincent Geloso a dit…
20 avril 2009 à 21:46  

www.cafepress.com
www.bureaucrash.com

Anonyme a dit…
20 avril 2009 à 22:19  

Beau party sur une belle thématique. Le timing est tellement bon pour faire l'apologie du système capitaliste : l'environnement s'en va chez le diable, le monde de la finance démontre le plus grand mépris pour son propre système, les corporations qui sont votre fierté sont en train de sucer l'État jusqu'à la moelle pour survivre, depuis 20 ans la croissance économique se fait sur le dos des travailleurs de sweatshops à travers le tiers-monde... vraiment... beau timing pour célébrer.

Je pense que je préfère la réunion des utopistes d'en face.

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites