Suckers...

samedi 14 mars 2009 ·

Le gouvernement Harper a décidé d'imiter l'administration Obama avec son site sur la relance économique et donc nous avons maintenant notre propre site intitulé Canada's economic action plan. Sérieusement, je n'étais pas sûr si je venais de me retrouver sur le site d'une parodie politique.

En fait, la section la plus comique du site web c'est la section dans laquelle le gouvernement met des citations de groupes qui endossent son budget déficitaire de 30 milliards et qui aide des industries moribondes qui devrait peut-être juste mourrir normalement au lieu de les nourrir avec notre argent sans que ca les aide et qu'ils meurent quand même.

Voici une liste de groupes qui ne vivent que pour sucer l'argent des contribuables. Je ne fais aucune farce, tous ces groupes sont depuis la naissance de l'État-Providence au Canada des dépendants des subventions. Des groupes comme

  1. Canadian Chamber of Commerce : C'est très normal pour les groupes d'entrepreneurs de voir à leurs intérêts, aprés tout je ne m'attend à rien de moins d'eux, ils sont rationnels. Toutefois, je trouve drôle d'entendre la même chambre de commerce réclamer des baisses d'impôts et des subventions! Normalement, si je baisse tes impôts, c'est normal qu'on coupe les subventions, ca s'appelle le libre-marché
  2. Forest Products Association of Canada : Une industrie qui a reçu 170 millions en subventions dans le dernier budget, pas sûr qu'ils vont s'opposer à vivre de l'argent des contribuables alors qu'avec l'ALENA, on a donné de l'aide à l'industrie forestière en phase-out pour qu'ils effectuent des adaptations et ils n'ont fait que vivre d'une monnaie faible favorisant l'exportation. Donc on donne de l'argent à une industrie incapable de s'adapter depuis 10 ans...vont t-elles vraiment s'opposer à ces subventions?
  3. Canadian Construction Association : Une autre industrie qui vient de recevoir de l'aide puisque le gouvernement canadien a décidé d'encourager les gens à faire monter le prix de leur maison par des rénovations grâce à un crédit d'impôt, donc subventionner les gens pour qu'ils fassent augmenter la valeur de leur maison par des rénovations, donc on incite les gens à cacher une valeur potentielle dans leur maison en espérant pouvoir la revendre plus cher et ne pas être taxé. Ca ne sonne pas comme l'origine de la crise présentement en cours? Qu'on aide les gens à faire monter la valeur de leur maison par des subventions explicites et implicites....oh well governments never learn...

J'ai seulement une chose à dire à ces industries ...

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites