Maxime Bernier : Chef de l'ADQ?

mercredi 11 février 2009 ·

Je suis biaisé je l'admet, j'ai toujours eu un faible pour Maxime Bernier (je suis sûr que Bryan va plugger une joke poche ici). C'est un avocat formé avec des bonnes bases en économie qui a été vice-président de l'Institut économique de Montréal. Par la suite, il s'est présenté en politique pour devenir député conservateur de Beauce.

Toutefois, chaque fois qu'on pense à lui, on pense à son séjour aux Affaires Étrangères. C'est vrai, il n'a pas très bien paru mais il faut reconnaître que ce n'était pas sa tasse de thé. Son séjour au ministère de l'industrie était très positif. Il a entamé de nombreuses réformes et il a notamment libéralisé le marché des télécommunications au Canada, a calmé les tendances protectionnistes de certains ministres et a contribué à déréglementer plusieurs pans de l'économie. En fait, le professeur Richard Shultz de McGill University considère qu'il s'agit du ministre de l'industrie le plus actif de l'histoire de son ministère.

Maxime Bernier est un libéral au sens classique, un "free marketeer'' en quelque sorte. Avec le déficit actuel de 34 milliards des conservateurs, ca serait plaisant de voir ce dernier venir à l'ADQ.

Mais bon...il a dit non. Too bad...

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites