Ca sera pas une coalition socialiste

samedi 6 décembre 2008 ·

Tout le monde dit qu'une coalition NPD/Libérale sera l'apocalypse socialiste. Une sorte de résurrection de Karl Marx avec une moustache digne d'un vendeur d'auto usagées (vous savez de qui je parle là). Mais je n'y crois pas pour deux bonnes raisons

  1. Le Parti Libéral n'est peut-être pas libéral dans le sens où je l'entend, mais il n'est pas antilibéral. En fait, les libéraux ont été ceux qui ont coupé massivement les dépenses dans les années 1990, ceux qui ont libéralisé davantage le commerce extérieur, ceux qui ont coupé les impôts et effectués plusieurs privatisations. En fait, Stéphane Dion accusait Jack Layton de ne rien comprendre à l'économie de marché. Dans un cabinet de coalition où 6 ministres seraient du NPD et que les finances iraient à un libéral (tout comme le conseil du trésor j'imagine), il ne resterait que l'industrie pour un néodémocrate et même là je doute que les libéraux acceptent de leur céder ce ministère. Alors, il est probable que les libéraux dilluent le socialisme inhérent au NPD fédéral.
  2. Quand le NPD a pris le pouvoir dans plusieurs provinces, il n'a pas été radicalement à gauche, au contraire il s'est recentré. En Saskatchewan par exemple, les néodémocrates ont baissé les taxes et simplifié la bureaucratie et les lois sur l'investissement pour attirer plus d'investissement étranger pour les champs pétroliers, l'uranium et le gaz naturel. Il n'a pas été radicalement à gauche, en fait on dirait une version Saskoise du PLQ

Non je ne crois pas à l'apocalypse socialiste dans ce cas

2 commentaires:

Jean-Paul a dit…
6 décembre 2008 à 20:20  

À moins que Bob Rae ne succède à Stéphane Dion?

Bryan Breguet a dit…
6 décembre 2008 à 21:00  

Si le PLC choisit Rae pour diriger une coalition NPD-PLC en pleine crise économique, je suis mort de rire lol

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites