Un coup d'État, vraiment?

dimanche 30 novembre 2008 ·

Stephen Harper affirme avoir reçu le mandat de gouverner et que les manœuvres de l'opposition ressemblent à un coup d'État. J'ai décidé de prendre les résultats officiels de la dernière élection fédérale et de regarder combien de sièges aurait remporté une coalition NPD-PLC qui aurait pris forme AVANT les élections. Naturellement ce calcul très simple repose sur le principe que le vote PLC et NPD s'additionne parfaitement, ce qui ne serait certainement pas le cas dans la réalité (lors de la première élection du nouveau Parti Conservateur, le PCC n'a pas eu l'équivalent des votes Allaincistes et Progressistes-Conservateurs)

Le résultat? La coalition aurait remporté 153 sièges, le PCC 112 et le Bloc 41 (il reste ese deux indépendants). Ainsi, cette coalition, avec 44% des voix aurait presque remporté la majorité des sièges et auraient terminé loin devant le parti conservateur.

Ainsi, autant il était injuste entre 1997 et 2006 que le PLC remporte si facilement les élection simplement car la droite était divisée, autant il est faux de penser que la coalition NPD-PLC n'a aucune légitimité.

7 commentaires:

Carl Vallée a dit…
1 décembre 2008 à 00:05  

Les gens, lorsqu'ils votaient NPD ou libéral, ne votaient pas pour un gouvernement de coalition. C'est une chose de souhaiter la venue de cette pratique (gouv de coalition) qui pourrait être bénéfique pour notre démocratie dans le futur, c'en est une autre de dire qu'un possible gouvernement de coalition non-annoncé est légitime démocratiquement.

Si ces deux partis avaient annoncé leurs intentions pendant la campagne électorale, mon discours aurait été très différent.

Bryan Breguet a dit…
1 décembre 2008 à 02:14  

Je comprends l'argument, néanmoins souvent les coalitions se forment après les élections, au vue des résultats obtenus par les différentes formations. De plus, je te rappelle que Jack Layton avait presque ouvertement évoqué l'idée, même au débat des chefs.

Pour la légitimité, en fait la question est de savoir ce qu'en pensent les électeurs NPD et Libéraux. Visiblement, je crois savoir que la Presse a un sondage qui démontre que les Québécois sont assez ouverts à cette idée.

Je trouve juste que cette coalition ne manque pas de légitimité. Après tout ils n'ont pas essayé de la former dès le lendemain des élections, ils ont laissé Harper présenté un énoncé économique rempli de mauvaises choses. Soyons honnêtes, comment veux-tu collaborer avec un gouvernement qui menaçait de te couper unilatéralement tes subventions il y a une semaine? Je sais qu'ils ont fait marche arrière, mais pour la collaboration du gouvernement minoritaire, on repassera. A l'opposé, npd et plc peuvent plus facilement s'entendre.

mais je t'accorde qu'à l'avenir, si cela devait devenir plus fréquent, les partis devraient au moins évoquer l'idée pendant la campagne.

Carl Vallée a dit…
1 décembre 2008 à 06:31  

En fait, des nouveaux éléments viennent nous montrer que c'était planifié avant l'énoncé budgétaire qui n'a malheureusement servi que de prétexte.

Et en ce qui a trait à l'opinion des gens qui ont voté libéral ou NPD, on ne pourra jamais la connaître, à moins de les faire voter à nouveau. Les sondages n'ont jamais donné le pouvoir à qui que ce soit, seuls les votes comptent.

Lumenlumen a dit…
1 décembre 2008 à 07:23  

Je ré-ouvre mon blogue avec une nouvelle approche. Plus directe, plus interactive, plus dynamique. Un blogue TV. En fait, c'est l'utilisation des modernités et des capacités technologiques dernières moutures dans des vieilles applications.
N'était il pas plus intéressant de faire des assemblées de cuisine en parlant politique directement entre amant du sujet.
Voilà ce qu'est devenu Le blogue de LumenLumen. Un blogue TV.
Il y aura toujours des billets qui lancera le débat mais les commentaires viendront en direct.
Venez voir ça..http://lumenlumen.blogspot.com/ et surveiller la programmation pour la prochaine émission en directe. Gesca....n'est pas le bienvenue.
LumenLumen

Bryan Breguet a dit…
1 décembre 2008 à 13:05  

Oui je suis d'accord Carl finalement pour le sondage, je l'ai vu et cela ne nous apprend seulement que les gens préfèrent une coalition à de nouvelles élections. Mais les gens préféreraient n'importe quoi à de nouvelles élections lol

Néanmoins, encore une fois, il n'en reste pas moins que la division du vote dit progressiste permis l'élection d'une trentaine de députés conservateurs. Et tout cela à cause du mode de scrutin. Carl, tu le sais aussi bien que moi, c'était anormal de voir Jean Chrétien remporté 100 sièges en Ontario en raison de la division du vote de droite. Alors avec ce post je ne fais qu'illustrer cela.

Mais Carl, avoue que tu vas rire, nous allons avoir un gouvernement limite socialiste, dirigé par un fédéraliste pur et dur et soutenu par les séparatistes lol On verra bien ce que les gens en ont pensé dans 6 mois, lorsque le PLC aura élu Iggy et que y aura des élections.

Carl Vallée a dit…
1 décembre 2008 à 13:24  

Ahaha oui je l'accorde et je suis d'accord avec toi lorsque tu plaides en faveur du mode de scrutin mixte. Tous les programmes sociaux socialeux ont été élaborés (et l'État providence construit) lorsque les libéraux étaient minoritaires et appuyés par le NPD (Pearson et Trudeau). Et là ça recommence! Quel cauchemar!

N'empêche que j'aimerais voir leur tronche si Michaëlle décide de dissoudre le Parlement. Certains constitutionnalistes dont François Chevrette (très respecté à la Fac de droit de l'UdeM) croient que la convention constitutionnelle est à l'effet que la GG doit suivre les instructions du PM.

Carl Vallée a dit…
1 décembre 2008 à 13:28  

http://elections.radio-canada.ca/elections/quebec2008/2008/12/01/012-dumont-ottawa.shtml

Là-dessus je suis d'accord avec Dumont.

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites