Assumez!

dimanche 30 novembre 2008 ·

Radio-Canada est allé interrogé quelques étudiants de l'Université de Montréal la semaine passée afin de savoir s'ils comptaient voter le 8 décembre prochain. Naturellement, comme les statistiques le montrent, la plupart ont affirmé que non. Je n'ai pas vraiment de problème avec cela, je trouve certes cela déplorable, mais bon, c'est leur choix. Ce que je ne supporte pas, c'est l'excuse invoquée: (mettez une voix de hippie ici) "Ouainnn, c'est parce qu'on a déjà voté ya 1 mois...!

Quelle excuse minable! Tout d'abord, je suis persuadé que la plupart des ces hippies n'avaient pas voté au fédéral en octobre! Ensuite, est-ce vraiment trop demandé que de prendre un gros 15 minutes de ton temps pour voter? Come on, le DGEQ a carrément un bureau de scrutin à l'UdeM! Au risque de paraître démago, il serait bon de se souvenir que des personnes sont mortes afin que nous ayons le droit de vote! Et que beaucoup de peuples dans le monde rêveraient de pouvoir choisir leur gouvernement. Mais non, visiblement c'est trop demandé à ces universitaires.

Je peux comprendre le cynisme en politique (et Charest et Harper ne font absolument rien pour aider là), néanmoins je ne pense pas que devoir "subir" des élections chaque année soit si difficile. La plupart de ces étudiants ne suivent de toutes manières pas les nouvelles en temps normal, alors le fait que 1/4 du TJ soit consacré à la campagne ne change rien pour eux. De plus, ils sont dans la vingtaine, comment peuvent-ils déjà être désabusés de la politique? J'espère vivement que ce n'est qu'un effet de l'âge et pas un effet générationnel, sinon attendez-vous à des taux de participation de 35% d'ici 2030.

Si vous ne voulez pas voter car cela ne vous intéresse pas, vous êtes trop caves pour comprendre ou vous êtes trop occupé avec vos examens finaux de l'université (woooo...), aucun problème, mais assumez bordel, ne trouvez pas des excuses minables pour vous justifier.

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites