Répeter 1000 fois un mensonge!

dimanche 23 novembre 2008 ·

Voyez-vous une erreur sur cette photo de la présidente des Jeunes Péquistes? Moi j'en vois une. Il est écrit ''hausse des frais de scolarité de 500$ par année proposée par le gouvernement libéral'' par l'Association des Étudiants du Cégep de Jonquière.

Voyez, il s'agit de propagande et de mensonges. Le dégel des frais de scolarité est de 500$ sur 5 ans (pas PAR année) . Voilà comment le mouvement étudiant fait passer son message pour mobiliser les jeunes : il ment!

NOTE : Ok, je dirai pas mentir - je dirai qu'il torture les mots pour faire passer une vérité en mensonge! C'est tu plus ''politically correct'' là?

17 commentaires:

Fred a dit…
23 novembre 2008 à 18:47  

Justement, alors dans 5 ans, ca va avoir été une augmentation de 500$ par année par rapport à 2006. Ça peut porter à confusion, mais ce n'est pas un mensonge. Même que, si j'me trompe pas, c'était 50$ par session durant 5 ans, ce qui fait 1000$ au bout de 5 ans et non 500$, à moins que l'augmentation ait lieue seulement une fois par année.

Vincent Geloso a dit…
23 novembre 2008 à 18:57  

Ok Fred, je met mon chapeau de prof de lecture au primaire.

La photo dit CLAIREMENT 500$ par année. Alors 50$ par session x 2 (x 3 si on inclut la session d'été), ca ne fait pas 500$. Si c'était 500$ par année, ca ferait entre 2007 (date d'entrée en vigueur de la réforme) et 2012 une augmentation de 2500$ des frais de scolarité. Je suis désolé, mais c'est un mensonge POINT FINAL!

Ophelie a dit…
23 novembre 2008 à 19:20  

Amen. À quand un mouvement étudiant vraiment représentatif?

Fred a dit…
23 novembre 2008 à 19:51  

Le projet du gouvernement, lorsqu'à terme, aura été d'augmenter les frais de scolarité de 500$ par année. Et c'est exactement ce qui est écrit sur la pancarte. Un étudiant en 2012 paiera 2168$ par année au lieu de 1668$ comme c'était le cas en 2006. C'est la différence entre "Hausse de 500$ par année" et "Hausse de 500$ chaque année". Je comprends que la formulation peut être interprétée de deux façons, mais cela ne fait pas d'elle une fausse affirmation. Ce serait un mensonge s'il était indiqué "Hausse des frais de scolarité de 500$ par année durant 5 ans".

Alain B. a dit…
23 novembre 2008 à 20:51  

Wow! Je m'en allais appuyer Vincent en affirmant qu'il s'agit bel et bien d'un mensonge franc et honteux... mais après m'être torturé l'esprit pendant 10 minutes pour comprendre la formulation de Fred, j'ai finalement saisi ce qu'il voulait dire.

Le simple fait que j'ai dû relire son commentaire 20 fois avant de piger est un testament à la malhoneteté volontaire de la formule "500$ par année" dont se sert cette campagne de désinformation.

Hé les étudiants! Je suis a priori plus sympathique à votre cause que les auteurs de ce blogue, mais faut pas exagérer tout de même.

Vincent Geloso a dit…
23 novembre 2008 à 23:10  

Alain, comme toi j'ai cru que c'était un mensonge au début et aprés relecture, j'ai compris que c'était encore plus sournois qu'un mensonge en pleine face. Une sorte de torture des mots qui fait que c'est pas faux sans être vrai tout en ayant le beau jeu de pouvoir crier au meurtre. Ca c'est de la malhonnêteté comme spin!

Gilles Laplante a dit…
24 novembre 2008 à 07:33  

Ce que ça veut dire aussi, c'est qu'il ne faut pas que l'étudiant s'endette que que ce n'est pas grave pour le payeur de taxes qui paye déjà pour l'étudiant.

Le Rapport Minoritaire a dit…
24 novembre 2008 à 08:23  

Il ne faut pas que l'étudiant s'endette, vaut mieux que toute la société s'endette pour son BAC en Anthropologie...

Anonyme a dit…
24 novembre 2008 à 10:23  

Ben voyons donc! Qu'est-ce qu'il y a de tortueux dans ça? Il s'agit, comme dit Fred, d'une hausse de 500 $ par année des frais de scolarité. Cette hausse est simplement faite progressivement. Mais la décision en soit c'est bel et bien d'augmenter les frais de scolarité de 500 $ par année. Ya du monde qui comprenne pas vite vite...

Dany P. a dit…
24 novembre 2008 à 11:26  

Je trouve que c'est une grosse accusation envers les mouvements étudiants. Pas qu'on ne puisse rien leur blâmer, mais ici, je ne crois vraiment pas que ce soit de la malhonnêteté.

Quand on dit aux gens qu'il y a une augmentation des frais de scolarité de 50$ par année, plusieurs personnes croient que même après 5 ans, les gens vont payer 50$ de plus par rapport aux tarifs d'avant le dégel. Même les journalistes ont parlé de ça comme si les étudiants se plaignaient pour rien car 50$ ce n'était pas beaucoup. Or, ce sera plus de 50$ comme augmentation totale.

Je ne crois vraiment pas que les étudiants voulaient faire croire que l'augmentation totale serait de beaucoup plus que 500$. Ils ont voulu surtout mettre l'accent sur le fait que les étudiants auraient à payer 500$ de plus plutôt que de confondre les gens en laissant penser que ce serait seulement 50$ en bout de ligne à chaque année.

Est-ce que le gouvernement a présenté ça de façon idéale? NON

Est-ce que les journalistes ont fait mieux pour que la population comprenne mieux? NON

Est-ce que les associations étudiantes ont été vraiment plus clair? NON

Est-ce pour être malhonnête ou pour être sûr que les gens ne croient pas que l'augmentation totale en bout de ligne sera de 50$? Pour avoir rencontré plein de monde qui croyait que l'augmentation totale était de 50$, je pense que ce serait la 2e option.


Dany

Anonyme a dit…
24 novembre 2008 à 12:49  

Est-ce que le gouvernement a présenté ça de façon idéale? Totalement

Est-ce que les journalistes ont fait mieux pour que la population comprenne mieux? Ils l'ont fait avec plus de rigueur en tut cas

Est-ce que les associations étudiantes ont été vraiment plus clair? Vraiment pas...

Anonyme a dit…
24 novembre 2008 à 12:53  

Aux dernières nouvelles: par année = sur un total d'une année donc 500

500 * 5 = 2 500$ sur 5 ans

... Ceux qui ne comprenne pas cela ne devrait pas être au Cégep, mais retourner en 4e année du primaire.

Peut-être que si cela est enseigné en anglais, comme Pauline Marois le propose, vous allez comprendre !?!?!?!?

William

Don't Tread on me a dit…
24 novembre 2008 à 14:10  

Un gros 10$ par semaine, ne me faites pas pleurer.

Si vous préférez avoir l'argent de vos études aujourd'hui au lieu de l'argent de la carrière que vous pourrez avoir à la sortie des études, c'est que les études post-secondaires ne sont pas importantes pour vous.

Surtout si c'Est un ajout de 10$ par semaine qui fait pencher la balance, ca en dit long sur vos véritables ambitions et intérêts face au cheminement scolaire.

En pendant que vous vous empifrez de ces subventions, c'est aux contribuable que vous retirez le pouvoir d'achat, une diminution de leur pouvoir qui pourrait bien empecher leur enfant d'aller lui-même à l'école. La dépendance crée la dépendance...

La subvention est une drogue qui fait des ravages au Québec.

Fred a dit…
25 novembre 2008 à 06:21  

En réponse au Jo Blo anonyme qui fait le calcul 500 * 5 = 2500, j'aimerais bien qu'il me dise à quel endroit sur la photo c'est écrit qu'il s'agit d'une hausse de 500$ par année pendant 5 ans.

Comme j'ai dit plus haut, ça aurait été un mensonge que de dire 500$ par année pendant 5 ans, mais comme c'est seulement inscrit 500$ par année, ça implique qu'au bilan final, il aura été question d'une augmentation de 500$.

La compréhension de texte, ça aussi, ça se fait au primaire.

Anonyme a dit…
25 novembre 2008 à 07:30  

Mon nom est William et pas Jo Blo... si tu étais aussi aveugle pour ne pas voir cela, tu étais tout autant aveugle en regardant la photo...

Tu regardes les yeux fermés mon ami...

Je vais signer mon nom maintenant..

Tu peux regarder...

William

C'est clair... Attends

WILLIAM

Ça va maintenant... Juste au cas !?!?

William

Gilles Laplante a dit…
25 novembre 2008 à 08:46  

En général ça prend 3 ans pour un bac, c'est à dire 6 sessions. Si on prend comme référence la première session, le dernière coutera 250$ de plus que la première et 50$ de plus que la précédente. Ces augmentations seront probablement moindre que l'augmentation de leurs frais de cellulaire pour la même période.

Fred a dit…
25 novembre 2008 à 10:32  

Par rapport au status quo:
Première session: +50$
Deuxième session: +100$
Troisième session: +150$
Quatrième session: +200$
Cinquième session: +250$
Sixième session: +300
Donc pour quelqu'un qui commence son bac de 3 ans au moment où commencent les hausses, au total il aura payé 950$ de plus. Mais puisque les augmentations auront lieues durant 5 ans, quelqu'un qui commence son bac à l'échéance de cette hausse payera 500$ de plus pour chaque session par rapport à ceux en 2006. Sur un BAC de 3 ans, ça fait donc 3000$.

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites