Mais où était donc Mario Dumont?

samedi 8 novembre 2008 ·

Depuis le 26 mars 2007, l'ADQ n'a fait qu'un seul bon coup (dénoncer la hausse du prix plancher de l'essence) qui s'est noyé dans une mer d'absurdités (allant de l'intervention de la Caisse de Dépôts et Placements du Québec au plan d'achat local en passant par un scepticisme à l'égard des immigrants sans oublier le demande d'intervention massive dans l'économie). Mais depuis le début de la campagne, l'Action démocratique a proposé de privatiser partiellement Hydro-Québec(malgré des niaiseries dans les détails), de couper la taille de l'État par 2 milliards, de couper les subventions aux entreprises et s'opposer à la hausse du salaire minimum?

What the hell is happening?

4 commentaires:

@xe a dit…
8 novembre 2008 à 22:57  

Et il propose aussi de construire un nouveau colisée à Québec.

Demain il va probablement promettre le retour des Nordiques.

Bryan Breguet a dit…
8 novembre 2008 à 23:31  

En fait, la seule chose que je retire de la campagne adéquiste pour l'instant, c'est que Dumont semble vouloir sauver les meubles. Il doit savoir qu'il ne terminera probablement pas de nouveau pas 30% et il veut s'assurer de conserver entre 10 et 15 députés. Ainsi, finit le Mario Dumont gauchiste qui tente de plaire à tous et de devenir PM. Là nous avons un Dumont plus à droite, qui va faire quelques propositions sans cohérences entre elles mais susceptibles de lui attirer le 20% nécessaire pour garder son groupe parlementaire.

Patrick Lemieux a dit…
9 novembre 2008 à 16:20  

J'ai l'impression que Dumont veut te ramener vers l'ADQ, Vincent... :-P

J'avoue que je suis partagé. Je pensais punir Dumont en votant pour Charest, mais si l'ADQ continue de proposer des choses aussi alléchantes, je ne pourrai me résoudre à lui être infidèle... :-P

Bryan Breguet a dit…
9 novembre 2008 à 16:29  

et récompenser Charest pour un opportunisme flagrant et pour ne rien faire depuis 1 an et demi? Ni l'ADq, ni le PLQ ne mérite notre vote, et le PQ est juste trop socialiste et souverainiste. Je suggère de ne pas voter, cela serait mon choix si je résidais encore au Québec.

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites