André Pratte est incohérent

samedi 8 novembre 2008 ·

Le plus connu spin libéral des journaux québécois est incohérent. Et je parle même pas ici du fait que Pratte a signé le manifeste pour un Québec lucide avant de le renier moins de 6 mois après.

André Pratte, il y a à peine 2 semaines, se réjouissaient d'avoir des élections car ainsi, les électeurs québécois pourraient se prononcer sur quel parti a le meilleur plan ou la meilleure équipe.

Hors, aujourd'hui, le même André Pratte regrette les référendums qui ont eu lieu aux Etats-Unis et qui ont, entre autre, amené les Californiens à bannir les mariages gay. Selon Pratte, on ne peut pas laisser les décisions relatives aux minorités entre les mains des électeurs de la majorité.

Alors pourquoi pourrions-nous laisser les choix économiques entre les mains de ces mêmes électeurs? En quoi l'économie est-elle un enjeu plus "accessible" pour la population que le mariage homosexuel? En plus, si j,applique l'argument majorité vs minorité, nous savons qu'une bonne partie des Québécois ne payent pas d'impôts en raison de faibles revenus. Ainsi, laisser le choix des mesures économiques à la majorité de pauvres et de la classe moyenne va nécessairement entraîner des mesures mauvaises pour la minorité de riches, non? Si j'appliquais la logique de Pratte, la réponse serait oui.

1 commentaires:

David a dit…
9 novembre 2008 à 12:51  

Voilà un billet que j'aurais aimé écrire...

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites