Le long (et incroyablement horrible!!!) questionnaire du recensement

jeudi 22 juillet 2010 ·

En tant que scientifique complétant actuellement mon doctorat en économie, je me dois de poster sur le débat de l'heure (du moins sur mon mur facebook ça a l'air): l'abolition de l'obligation de remplir le long questionnaire du recensement. Pour rappel, ce long questionnaire est envoyé à 20% de la population et nous permet de collecter une quantité d'information bien plus importante que le questionnaire court (qui, grosso modo, collecte les info sur le nbre de résidents, l'âge et le sexe). Il est obligatoire de répondre afin de collecter les données le plus représentatifs possibles (et non pas seulement ceux qui le feraient volontairement, ce qui biaiserait les résultats).

Pour rappel, l'argument principal du gouvernement n'est même pas sur l'utilité de ces données. Non, le problème vient du fait que les pov citoyens sont obligés d'y répondre et de donner des information personnelles. Or, si on y regarde de plus près, on remarque que la plupart des informations collectées sont demandées ailleurs aussi. En particulier, si vous pensez que le recensement est intrusif, qu'en est-il du rapport d'impôts? Regardons-y de plus près:

Dans le rapport d'impôts, en plus de vous obliger à le faire (et cela, en plus de vous prendre votre argent durement gagné), vous devez fournir les informations suivantes:

Nom (et contrairement à Statcan, cette information va directement au gouvernement, pas à une agence statistique).
Age, sexe.
Statu marital.
Revenu!
Orientation sexuelle (si vous avez un partenaire du même sexe).
Affiliation politique (si vous avez fait un don).
Rénovations à votre maison.
Si vous utilisez les transports publics pour vous rendre au travail.

Si l'on regarde les critiques de notre cher député Maxime Bernier, on remarque que pour bien de ces informations, le rapport d'impôts (avec l'évaluation foncière municipale) vous demande déjà ces question "si" personnelles. Pourtant, on ne propose pas de rendre volontaire le rapport d'impots à ce que je sache et je n'entends pas beaucoup de critiques par rapport à l'atteinte de votre vie privée.

Le fait est que cette décision est purement idéologique et prise par un gouvernement qui n'aime pas la science. On l'a vu avec les changements climatiques, on la revu avec la nomination d'un créationniste comme ministre de la science, et on le revoit maintenant. Vivement la prochaine élection!

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites