Keynes était un eugéniste???

vendredi 13 novembre 2009 ·

Il y a quelques mois, j'avais écrit sur les sympathies communistes que John Maynard Keynes maintenait et de sa caractérisation un peu spéciale (et élogieuse) des régimes authoritaires d'Europe au cours des années 1930. Cependant, je n'étais pas au courant que Keynes était aussi un eugéniste.

L'eugénisme est une idéologie scientifique (maintenant et heureusement discréditée) qui veut améliorer le pool génétique d'une population par le retrait des éléments génétiques faibles présents dans la population. Souvent, cela se fait par stérilisation ou par exécution pure et simple. En fait, aux États-Unis après le jugement Buck v. Bell, plusieurs états appliquaient des politiques de stérilisation dans une perspective eugéniste. En fait, l'eugénisme était un sujet étudié et jugé crédible (et même moralement acceptable). Le monde académique avait même plusieurs journaux pour les académiques de cette tendance.

Parmi ces journaux, il y avait le Eugenics Review dans lequel Keynes a publié sa version de la Grande Dépression. L'article intitulé "Some Economic Consequences of a Declining Population" dans le numéro 29 du Journal en 1937 était une vue malthusienne de la grande dépression pour expliquer pourquoi la reprise était si lente.

Vraiment, je trouvais déjà Keynes douteux sur le plan intellectuel après son endossement du communisme et du fascisme, mais ajoutons l'eugénisme à cela et je comprend difficilement pourquoi il a toujours autant de respect (surtout que, quand on y pense, la majeure partie de ce qu'on nomme "Keynesian Economics" n'est pas venu de lui en soit)

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites