Karl Marx sur le libre-échange

jeudi 19 novembre 2009 ·

En plein travaux sur la Révolution Industrielle et le protectionnisme de l'époque, je suis tombé sur un livre (étonnament en français) qui fait usage d'une citation de Karl Marx sur le libre-échange.

Il faut comprendre que dans les années 1830-1840, la population britannique augmentait considérablement sans que la production agricole n'augmente d'autant, des tarifs prohibitifs empêchaient l'importation de produits agricoles d'ailleurs. On les appelait les "Corn Laws". Ces lois, additionnées à des lois prohibitant l'exportation de machinerie et l'importation de linges finis, rapportaient peu en revenus à l'État britannique. Le premier ministre de l'époque, William Peel, a entamé de couper ces tariffs sans éliminer les autres encore en place qui rapportaient davantage de revenus. Plusieurs économistes, dont Richard Cobden ont fait campagne activement à l'époque pour éliminer ces lois. Karl Marx, commentant sur la campagne pro-libre échange de Cobden et des autres avait ceci à dire (traduction libre):
L'abolition des corn laws en Grande-Bretagne est la plus grande victoire que le libre-échange ait remporté au 19ème siècle. Dans tous les pays où les producteurs discutent de libre-échange, ils pensens aux libre-échange des produits agricoles et des matières premières en général. Frapper de tarrifs sur les grains étrangers, c'est infâme, c'est spéculer sur la famine des peuples.
Il accuse plus tard les "free-traders" d'hypocrisie et les critique virulement pour monter un discours cachotier. Mais bon, il n'empêche que j'ai ri quand j'ai lu cette citation de Karl Marx. On trouve toujours des perles dans des vieux livres d'histoire!

--
Davis, Ralph. 1973. The Rise of the Atlantic Economies. London: Weindenfield & Nicholson

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites