Savoir pour qui voter

dimanche 16 août 2009 ·

Grâce à ce site web, smartvote.ch, en répondant à quelques questions (choisissez la version deluxe), vous pouvez savoir pour quel parti ou candidat vous devriez voter. Comment? Car les candidats et députés ont répondu aux questions aussi! Vous savez pourquoi cela n'arriverait pas au Québec? Car les députés québécois ont l'interdiction de penser par eux-mêmes, ils doivent juste voter comme leur chef leur dit. Ce questionnaire est vraiment très bien fait et plus détaillé que bien des questionnaires dispo en ligne.

Si vous voulez vous comparer à moi (le test est Suisse, mais vous pouvez le faire. Au pire ignorez les questions trop spécifiques ou cliquer sur le point interrogation pour avoir de l'information). Choisissez "conseil national" (pour l'élection), et pour les recommandations sélectionnez "canton de Berne" et "liste". Pour ma part, je suis à 65% similaires aux Jeunes Radicaux (centre-droit). Voici ma toile et mon positionnement (les points bleus sont ceux du parti pour qui je devrais voter, je suis le point blanc; si vous vous demandez pourquoi je ne suis pas plus élevé dans la catégorie "ouverture vers l'étranger, c'est parce que je suis opposé à l'adhésion de la Suisse à l'UE et à l'envoie de soldats suisses à l'étranger, remarquez svpl que je suis très peu restrictif pour les migrations lol).


6 commentaires:

Rita Petit a dit…
16 août 2009 à 17:11  

Socialiste à 72.4%. L'outil tiens la route.

Rita Petit a dit…
16 août 2009 à 17:37  

A vrai dire, j'ai un sale problème avec cet énoncé : En Suisse, l'interruption de grossesse est autorisée pendant les douze premières semaines suivant les dernières règles. Etes-vous d'accord avec cela?

Je suis contre. 12 semaines c'est trop restrictif. Mais selon le schéma, cela me place à droite. La Suisse serait-elle en retard sur le droit à l'avortement ?

Guillaume a dit…
16 août 2009 à 20:10  

J'ai été déçu de ne pas pouvoir prendre le test en romanche! (C'est une blague.)

Mais, sans blague, c'est un test très intéressant, merci d'en avoir parlé!

Le Parti de la Liberté serait le choix idéal pour moi. Dommage qu'ils n'aient plus de succès électoraux et qu'ils semblent être marginalisés par de la désinformation propagandiste et des médisances mensongères.

http://www.smartvote.ch/analysis/spider.php?qs=0124403494553640e1825223549424b640c212f&lang=fr

Guillaume a dit…
16 août 2009 à 20:15  

Comment défini-t-on les axes "libéral-conservateur" et "gauche-droite" dans le contexte suisse?

Bryan Breguet a dit…
17 août 2009 à 01:48  

@ Guillaume: je suppose que les axes ont été définis par des politologues et qu'ils doivent correspondre aux axes habituels. Il peut y avoir des variations par pays sur des enjeux précis, mais globalement, cela reste similaire.

@ Rita: pour l'avortement, oui c'est 12 semaines. Cela n'est pas si pire, cela te laisse 3 mois quand même... Tu as largement le temps de découvrir que tu es enceinte et si tu veux garder l'enfant ou non. Mais je vais te racconter une petite histoire fort intéressante sur l'avortement en Suisse. Avant 2002, l'avortement était interdit en Suisse sauf si "la santé de la femme était en danger". Cependant, au fil des ans, l'interprétation de "santé de la femme" est passé de purement physique à psychologique également, surtout dans les cantons protestants. Donc en gros, l'avortement était pratiqué et toléré. Des opposants ont voulu faire une initiative populaire visant à recriminaliser complètement l'avortement, dans le sens de la loi de base. Cependant, pour chaque initiative populaire, le gouvernement et le parlement ont le droit de proposer un contre-projet. Dans ce cas-ci, ils ont profité du débat pour proposer la légalisation complète dans les 12 premières semaines. Le peuple a voté sur les deux objets le même jour (et petite anecdote, lorsqu'il y a une initiative et un contre-projet, les gens votent sur sur les deux questions ainsi que sur une 3e question: en cas d'acceptation des deux, lequel préférez-vous? Bon, habituellement, les deux objets ne sont pas si diamétralement opposés). Le peuple suisse a majoritairement choisi de légaliser l'avortement.

Donc tout ca pour dire que non, la Suisse n'a pas vraiment de "retard" sur ce domaine. Il n'y a pas un grand débat qui fait rage et qui enflamme les passions comme aux states. La Suisse estime juste que les femmes doivent prendre une décision plus rapidement.

Vincent Geloso a dit…
17 août 2009 à 10:30  

Remarquons que Bryan est plus socialiste que moi :D

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites