Quelques mots sur le budget 2009

vendredi 20 mars 2009 ·

Tout d'abord, désolé de ne commenter qu'un jour après, mais j'étais occupé et j'ai dû changer notre template. Voici donc quelques commentaires sur le budget présenté hier:

1. Déficit de 4 mia$: à la base, je ne suis pas opposé aux déficits, je trouve idiot de vouloir lutter à tous prix contre cela, il faut voir l'équilibre budgétaire sur un cycle économique de 4-5 ans (donc on peut faire des déficits mais on doit les compenser). Dans le cas présent, au-delà des mensonges de PLQ qui nous promettait l'absence de déficit, j'avoue que ce 4mia ne me décourage pas trop. Je veux dire, tout le monde est en déficit, l'économie est en récession, faire un déficit est juste normal. Je ne suis pas vraiment pas favorable à couper massivement dans les dépenses en pleine crise. Mais la principale raison qui fait que je ne déteste pas ce déficit revient au point suivant.

2. Absence quasi totale de plan de relance! Yes! Je crois qu'il s'agît seulement de 245 mio... Bon tout le monde ne s'entend pas sur ce montant (le gouvernement incluant les dépenses déjà engendrées par exemple). J'y reviendrai dans un prochain post. Pour l'instant, retenons simplement que le Québec ne semble pas être tombé autant sur la tête que beaucoup d'autres gouvernements.

3. TVQ et hausses de tarifs: j'ai été vraiment surpris de cette décision. Je suis content, j'ai toujours dit que le gouvernement du Québec aurait dû profité des baisses de TPS, tandis que Vincent est un avocat récurrent de réformer la fiscalité pour accorder plus de poids aux taxes à la consommation et moins aux impots sur le revenu (en raison des effets pervers et néfastes de ces derniers). En plus sur la TVQ, le gouvernement est assez malin pour ne prévoir la hausse qu'en 2011, donc quand le gros de la crise sera terminé, ce qui fait du sens. Quant aux hausses de tarifs, je n'aurai qu'un mot: enfin! Je n'ai même pas le goût de débattre en ce moment de cela, c'est évident que geler les tarifs est idiot.

4. Ok maintenant les points négatifs ou "bullshit": le ministère fait des prévisions sur 5 ans! Ce même ministère qui prévoyait l'absence de déficit il y a moins de 3 mois... Aucune crédibilité, on ne peut pas prévoir l'économie dans 5 ans... De plus, puisqu'en vertu de la loi sur l'équilibre budgétaire le gouvernement se doit de présenter un plan de retour à l'équilibre budgétaire, il y a ainsi des éléments dans ce plan qui sont pour le moins douteux: croissance économique (sérieusement, quand votre équilibre dépend presque uniquement d'avoir 3% de croissance, c'est mauvais), hausse des payements du fédéral... Il reste ainsi 4 mia à trouver quelque part...

Conclusions: de bons points (TVQ et surtout les tarifs indexés à l'inflation), des moins bons (la dette continue de croître et Québec se refuse toujours à couper davantage dans les dépenses afin d'équilibrer son budget à long terme - le gouvernement prévoit simplement réduire la hausse des dépenses de programmes, de 4.5% à 3.2%... cela représente toujours une hausse largement supérieure à l'inflation!). Je posterai sur les différents points détaillées plus tard.

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites