Au sujet des tarifs

samedi 21 mars 2009 ·


Ce graphique du CIRANO est très intéressant, il décortique comment les tarifs sont utilisés par les 3 plus grandes provinces du Canada comparativement au Québec et ce qu'on voit, c'est que l'Alberta, l'Ontario et la Colombie-Britannique(à l'exception de l'électricité) font un usage plus important de la tarification pour financer les services publics. C'est là quelque chose de tout à fait normal si on n'envoie pas ces services au secteur privé(parce que les garderies publiques pour moi, c'est une aberration). C'est préférable de financer les services publics par un frais d'usager que de laisser le "prix" en déça du niveau du marché pour que les gens consomment davantage et que le financement passe par l'imposition qui produit des distortions plus néfastes.

2 commentaires:

Bryan Breguet a dit…
21 mars 2009 à 20:34  

Je suis en fait très surpris du peu de différences pour les services de garde! Les autres provinces n'ont pas de "Day Care" à 7$. Ces CPE qui coutent une vraie fortune. Je suis ainsi vraiment surpris de voir une si faible différence dans les revenus provenant des frais des services de garde...

Vincent Geloso a dit…
21 mars 2009 à 22:50  

Ben je sais pas, c'est en dollar par habitant, pas dollar par utilisateur. Il faudrait voir combien de familles au Québec n'envoient pas leur enfants en CPE ou si ils les envoient dans des garderies privées aux tarifs libres.

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites