25% seulement savent compter

dimanche 29 mars 2009 ·

Le titre est peu exagéré mais selon un sondage LégerMarketing, seulement 25% des Québécois sont capables de situer la dette du Québec entre 100 et 150 mia de dollars. On demande pas un chiffre précis là! C'est juste déprimant...

3 commentaires:

Anonyme a dit…
30 mars 2009 à 04:44  

Je serais curieux de connaitre le pourcentage de gens, avec un haut échantillonnage :
- qui savent que le Québec a une dette ;
- qui savent ce qu'est une dette ;
- qui savent ce qu'est un déficit ;
- qui savent quel est le parti au pouvoir au provincial, et au fédéral ;
- qui peuvent nommer au moins trois ministres du cabinet Charest.

On serait bien surpris.

Aux personnes qui n'ont pas ces connaissances élémentaires, demandez le nom du dernier individu éliminé à Star Académie l'an dernier, et vous serez surpris du taux de succès.

TSK

Guillaume Lamy a dit…
30 mars 2009 à 08:46  

Oui, mais on inclut quoi dans la dette pour arriver à ce chiffre?
Pensions des employés d'État?
Immobilisations?
Les actifs gouvernementaux qui sont aussi des passifs?
Les passifs des institions d'État non incluses dans le budget du gouv?.
Quelle est la méthode ? Réforme de 98 ou de 2008?

Pas facile de chiffrer la dette. Même pour ceux qui s'y connaissent!

GL

Bryan Breguet a dit…
30 mars 2009 à 14:51  

Oui oui je sais Guillaume, il existe genre 40 définitions de dettes. Néanmoins le chiffre de 140 mia (environ), on l'entend souvent (ou genre 130-140, ca depend de quelle année). Donc la question était gentille en donnant un intervale si large.

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites