Françoise David veut censurer

mardi 3 février 2009 ·

Un animateur de radio de Québec, Sylvain Bouchard, a été dire en ondes que Françoise David était une "chef soviétique". Par la suite, il a incité des jeunes écoliers à déchirer la page d'un manuel sur laquelle la co-cheffe de Québec Solidaire apparaissait.

Celle-ci veut maintenant le censurer. Elle se sent insultée on dirait.

Ma réponse : ouin pis? Pour quelqu'un qui se dit démocrate, c'est un peu hypocrite de vouloir user des réglementations pour faire taire quelqu'un qui dit des trucs peu élégants. Vivre dans une démocratie, c'est plus que pouvoir simplement exprimer des opinions, c'est accepter d'être dérangé par certaines choses et de se faire dire des choses déplaisantes. Aucun appel à la violence contre la personne de Mme.David n'a été effectué et cela devrait clôre le débat.

2 commentaires:

Jean-Luc Proulx a dit…
3 février 2009 à 18:58  

Bonsoir monsieur Geloso,

J'ai fait deux billets sur mon blogue là-dessus.

http://lequebecdedemain.blogspot.com/2009/02/la-propagande-communiste-de-lelite.html

http://lequebecdedemain.blogspot.com/2009/02/menaces-de-mort-contre-sylvain-bouchard.html

Pour ceux qui ne sont pas de Québec et qui ignorent de quoi il s'agit, lisez-les, ils sont un bon résumé!

Gilles Laplante a dit…
3 février 2009 à 21:26  

Bouchard n'a quand même pas tiré une de ses godasses sur sa photo. Il est aussi ironique de voir une séparatiste enragée se plaindre à un organisme fédéral. Ça a du bon le fédéral quand ça fait notre affaire.

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites