On fait avec ce qu'on a...

jeudi 4 décembre 2008 ·

Comme nous n'avons toujours aucun sondage sur les élections provinciales, nous devons nous satisfaire d'un sondage interne du PQ. Je ne ferai pas de projections détaillées, j'attends les derniers Leger et Crop.

Cependant, avec le PLQ à 40%, le PQ à 34.5% et l'ADQ à 17%, cela donnerait, en sièges:

PLQ 63, PQ 54 et ADQ 8.

Cependant, avec l'avance du PQ chez les francophones, et avec l'avance de seulement 5 points du PLQ, nous sommes en terrain très compétitif avec 21 luttes serrées. Si les résultats lundi soir sont vraiment proches de ce sondage, alors nous aurons finalement une soirée électorale intéressante, surtout si l'ADq résiste mieux que prévue, à l'image des Conservateurs au fédéral.

5 commentaires:

Anonyme a dit…
4 décembre 2008 à 10:11  

Pour une coalition PQ et ADQ contre l'incompétent Charest!

Don't Tread on me a dit…
4 décembre 2008 à 10:41  

Moi je serais plutot pour une coalition PLQ-ADQ, comme tu le proposait Bryan en 2007.

Patrick Lemieux a dit…
4 décembre 2008 à 11:43  

Oui, elle serait moins contre nature...

Alex Forest a dit…
4 décembre 2008 à 11:57  

Une coalition PQ-ADQ est impossible et franchement contre nature. J'avoue cependant que dans une situation où le PLQ serait minoritaire, une association avec eux serait tentante et permettrait sûrement de faire aller de l'avant qq idées pour faire avancer le QUébec, particulièrement dans le domaine de la santé. Mais je n'en sais trop rien... Il faudrait vraiment avoir l'assurance qu'un projet de Loi mettant clairement en place nos idées passerait (selon moi, exiger rien de moins que le projet de Loi 33 d'Éric Caire). Mais de toute façon, un gouvernement minoritaire serait toute une claque dans la face des Libéraux et ils voudraient plus parler de course au leadership que de coalition... On voit des coalitions partout ces temps-ci disons! Mais toujours pas de sondages...

LP a dit…
4 décembre 2008 à 19:32  

Personnellement,

rendu à ce stade ci, je préfère ne plus voir de sondages à trois jours du vote et garder la surprise pour lundi soir...

On pourrait être surprit, qui sait?

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites