Merci Crop!

lundi 1 décembre 2008 ·

Je suis totalement découragé par nos maisons de sondages au Québec et en particulier Crop. Après avoir pris 7 jours pour faire un sondage, voici que Crop publie un sondage aujourd'hui sur la coalition npd-plc, en profite pour demander les intentions de votes au fédéral mais... ne demande pas les intentions de votes au Québec!!! Et nous sommes à une semaine du vote...

Était-ce trop demandé que Crop pose une question supplémentaire??

6 commentaires:

Alex Forest a dit…
1 décembre 2008 à 14:36  

J'ai eu exactement la même réaction que toi Bryan! En voyant un sondage sur le fédéral, je n'ai pu m'empêcher de me demander où étaient les intentions de vote au PROVINCIAL depuis le débat des chefs! D'ailleurs, j'attend avec impatience ce sondage depuis le débat où Mario a justement bien performé... CROP avait fait le même coup au début des élections en ne crissant rien avant près de deux semaines... On dirait bien qu'ils en font seulement quand ça leur chante... Pourrait-on avoir une firme de sondage professionnelle???

Anonyme a dit…
1 décembre 2008 à 15:41  

honnêtement, est-ce vraiment une bonne chose que d'avoir tout plein de sondages?

Sachant que cela risque de biaiser l'opinion publique?

Bryan Breguet a dit…
1 décembre 2008 à 15:57  

je suis fan des sondages, donc oui j'aime en avoir. Les preuves de biais de l'opinion publique ne sont pas si concluantes dans la littérature. De plus, si tu changes d'avis en raison des sondages, pour moi, cela ne biaise pas l'opinion mais te permet au contraire de faire un choix plus éclairé. Le plus d'information disponible, le plus facile est ta prise de décision.

Anonyme a dit…
1 décembre 2008 à 18:10  

J'ai l'impression que les grands quotidiens ont épuisé leur budget de sondages pour l'année, avec les élections fédérales! :-P

Bryan Breguet a dit…
1 décembre 2008 à 18:24  

Oui je pense que c'est cela aussi. Mais j'ai de la misère à comprendre comment on peut avoir 3 (oui 3) sondages quotidiens au fédéral, et seulement 1 sondage aux deux semaines au Québec...

Marc-A Gosselin a dit…
3 décembre 2008 à 05:31  

Surtout que ça aurait pe permis de voir quel parti provincial, a priori, est avantagé par la crise politique à Ottawa!

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites