Coup de gueule sur la crise

dimanche 21 décembre 2008 ·

Je ne suis plus capable d'entendre tout et n'importe quoi sur la crise économique et de voir les réactions totalement débiles des gouvernements. Tout d'abord, lâchez-nous avec la fameuse phrase "pire crise depuis 1929". Nous verrons cela dans 5 ans si cette crise a été si terrible! Pourquoi ne supportons-nous plus d'avoir une récession alors que cela fait partie des cycles économiques?

Ensuite, parlons du déficit envisagé par le gouvernement fédéral (ben en fait je devrais sans doute mettre une date et heure à cet endroit, tant cela semble évoluer rapidement). Alors qu'il y a encore trois semaines on nous parlait de légers surplus, on parle maintenant de 4 années de déficits. Euh sérieusement, quand on est pas capable de prévoir au-delà de 3 semaines, on ne s'aventure pas à prévoir pour 4 ans! On croirait des prédictions de HKDP! Je suis prêt à parier ici, maintenant, que dans 4 ans, nous serons en croissance économique, que la crise sera terminée et que le fédéral sera en surplus. Ensuite, Harper dévoile son plan de relance et là... incroyable. 30 mia de déficit??? Pour rappel, pendant toutes les années de surplus (parfois énormes) à Ottawa, la dette brute a diminué de 33 mia entre 1997 (année du pic de la dette avec un total de 651G$) et 2007 (dettes de 618G$) (tableau 385-0010 de statcan) (note: la dette nette a baissée de 588 à 508 par contre). Alors en 1 an, on risque d'annuler la plupart de ces longs efforts? Tout ça pour aider des industries en déclin? Pour contrer les forces naturelles du marché qui agissent et sélectionnent les gagnants et les perdants? Ensuite on parle aussi de réduire la tps de 2 points temporairement?? Comme si la TPS n'avait pas déjà été assez baissé. Est-ce vraiment une bonne chose que d'encourager l'achat de grosses tv HD couteuses chez Best Buy en temps de récession? Est-ce vraiment cela que nous voulons faire collectivement pour relancer l'économie?

En passant, je lavais dit pendant la campagne électorale, mais j,ai vraiment hâte de voir l'énorme déficit à Québec. Nous verrons bien comment Charest nous a racconté des conneries pendant sa campagne ennuyante.

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites