Jour du souvenir: Vincent Geloso

mardi 11 novembre 2008 ·

En ce jour du souvenir, nous tenons à célébrer une autre victime, récente celle-ci:

Vincent Geloso aurait pu être un grand leader politique québécois. Cependant, sa courte mais prometteuse carrière a subitement pris fin vendredi 7 novembre 2008. Ce jour-là en effet, pour une raison encore inexpliquée de tous, Vincent Geloso a subit ce que les experts qualifient de suicide politique. Que s'est-il passé? Pourquoi ce moment d'égarement? Pour y répondre, regardez avant tout la vidéo en question:

24 heures en 60 minutes, émission du 7 nov.

Le moment fatifique arrive à 3 min 35 secondes du 5e fichier vidéo. Visionnez bien cette séquence effrayante. Attention cependant, âmes sensibles s'abstenir tant la séquence est forte.

Eh oui, tout à coup, sorti de nulle part, Vincent perd la tête et décide de défendre publiquement et en direct, sur un grand réseau d'information, Stéphane Dion! Que s'est-il passé? 5 jours plus tards, personne ne le sait exactement. Comment un futur grand leader a-t-il pu commetre un tel acte? Trop de pression? Possible. Avait-il oublié qu'ils étaient en direct? Nul ne le sait. A-t-il été distrait par la jeune péquiste en face de lui? Ou alors apr le jeune de Québec Solidaire...

Nous ne pouvons que regretter la perte d'un future visionnaire pour le Québec. Parfois comparé à une version masculine de Margareth Tatcher, plus régulièrement à Lex Luthor, Vincent avait une belle carrière politique devant lui Lors d'un sondage effectué auprès de 1000 individus à travers le Québec par la firme Crap-sondages, à la question "Que pensez-vous de Vincent Geloso?", 5% ont répondu "qu'il était génial", 3% ont déclaré "avoir une profonde admiration même s'il s'agît d'un immigrant" et finalement, 92% ont simplement raccroché le combiné. Une belle illustration de l'effet Geloso, que plusieurs grands analystes québécois, parmi lesquels Richard Hétu, n'hésitaient pas à qualifier "d'effet Obama du Québec".

Qu'adviendra-t-il de Vincent Geloso? Nul ne le sait. Possiblement un départ forcé pour l'Alberta, ou nous l'espérons tous, son erreur lui sera pardonnée. Quoiqu'il en soit, toute l'équipe de ce blogue (oui oui toute) tient à saluer Vincent Geloso pour sa contribution au Québec.

(P.S. Vincent, interdiction de supprimer ce post! Je te préviens... Oublie pas, si tu m'ennuies, je peux être pire que Cartman lol)

9 commentaires:

Patrick Lemieux a dit…
11 novembre 2008 à 06:05  

Que Dieu (ou Hayek) ait son âme...

Jean-Paul a dit…
11 novembre 2008 à 06:27  

J'aimerais bien consulter ce document vidéo, mais il est sur radio-canada.com.

Je peux voir les vidéo de Youtube, Dailymotion et autres; les animations Flash du web et à peu près tout ce que je veux, mais pas les vidéos de radio-canada.com.

Pourquoi? Je n'utilise pas Windows, mais Ubuntu. Et notre belle société d'état, financée en partie par mes taxes, utilise un logiciel tiers qui n'offre pas de version Linux. Je vais donc devoir attendre d'être sur un poste Windows...

Alex F. a dit…
11 novembre 2008 à 08:29  

Ce qui me fruste le plus dans ce vidéo, c'est l'absence de représentation de l'ADQ dans ce débat. Franchement, c'est exactement le genre d'attitude qui me dégoûte. Même Québec Solidaire est représenté par Christopher Campbell-Duruflé (un de mes amis d'ailleurs). Pour l'ADQ... personne. Je trouve cela particulièrement désolant et je pense que chaque personne qui respecte la démocratie devrait aussi vivre cette frustration... Qu'en pensez-vous?

Vincent Geloso a dit…
11 novembre 2008 à 09:00  

C'est peut-être qu'il trouvait personne de l'ADQ qui pouvait se retrouver à la télévision...

Alex F a dit…
11 novembre 2008 à 09:26  

Gelo, franchement, j'aime mieux quand tu m'opposes de vrais arguments plutôt que de simplement dire de la merde. Je pense que tu connais assez bien les jeunes adéquistes pour savoir que nous avons en masse de personnes hautement aptes. Si tu respectes la démocratie, tu dois toi aussi avoir été frustré de cette absence ou, à tout le moins, ennuyé. Tu me déçois beaucoup par cette réponse stupide...

Vincent Geloso a dit…
11 novembre 2008 à 16:47  

Nomme moi une personne que vous auriez pu envoyer pour discuter sans les talking points du cabinet?

Bryan Breguet a dit…
11 novembre 2008 à 16:58  

et surtout, l'ADQ aurait-elle voulu envoyer quelqu'un qui ne fait pas juste répéter ses talking points? J'en doute.

@xe a dit…
11 novembre 2008 à 18:24  

Y doit bien y avoir une version jeune de Raymond Francoeur?

Oui je suis subjugué par ce gars-là

Patrick Lemieux a dit…
11 novembre 2008 à 20:30  

Félicitations pour ta performance lors de ce premier "débat", Vincent. C'était intéressant de voir la notion d'objectivité selon Radio-Canada: trois jeunes politisés et une animatrice en diverses teintes de la noble gauche contre un jeune militant identifié à l'extrême-droite. Il était fascinant de voir à quelle vitesse les enjeux économiques que tu as soulevés ont été balayés par tes compères, surtout par la fille du PQ...

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites