Les mythes Reagan et Bush

vendredi 14 novembre 2008 ·

Depuis plusieurs jours on parle du libre marché débridé de George Bush lancé dans les années 1980 par l'idole du mouvement conservateur Américain Ronald Reagan. Mais est-ce qu'on peut vraiment qualifier George Bush de partisan du libre marché. Comme mon ami économiste Pierre Lemieux me le rappelait il y a quelques jours, il a publié une note économique en 2005 qui regardait les dépenses réelles de l'État Américain per capita. Étonnament, les résultats ne sont pas une baisse des dépenses ... mais bien une hausse.
Personellement, ca ne m'étonne pas. George Bush -même si on exclut la guerre en Irak financée par l'épargne nationale en grande partie- a dépensé considérablement pour Social Security, Medicaid, Medicare et subventions de toutes sortes. En fait, sous Bush et Reagan, les dépenses ont augmentés considérablement.

Alors non, ne parlons pas de capitalisme débridé...

2 commentaires:

Bryan Breguet a dit…
14 novembre 2008 à 21:37  

pourquoi tu nous mets tjrs des petits graphiques illisibles? lol On peut meme pas cliquer dessus...

Le Rapport Minoritaire a dit…
16 novembre 2008 à 22:36  

Mais les dépenses militaires avait beaucoup augmenté sous Reagan aussi. Je ne pense pas qu'on puisse faire la comparaison Bush = Reagan en terme économiques, mais encore faudrait-il pouvoir cliquer sur le graphique pour en examiner les détails ;)

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites