Fantasme réalisé?

vendredi 28 novembre 2008 ·

J'ai bon espoir qu'un jour le Canada (et le Québec) entre dans la modernité en adoptant un mode de scrutin proportionnel et des gouvernements de coalition.

Alors la possibilité d'avoir une coalition dès lundi prochain me réjouit incroyablement! Cela me ferait presque oublier que les Québécois vont récompenser Jean Charest par une énorme majorité.

Avouez que c'est comique cependant si Dion devient PM grâce à l'appuie des souverainistes du Bloc Québécois!

Est-ce que cela aura une influence sur la campagne provinciale? Est-ce que de voir que former une coalition n'est pas si difficile fait regretter à Mario Dumont et Pauline Marois de ne pas y avoir pensé avant? (bien que la coalition npd-plc fait bcp plus de sens qu'une coalition adq-pq qui n.aurait eu pour seul but d'éviter des élections).

10 commentaires:

Anonyme a dit…
28 novembre 2008 à 14:09  

Complètement capoté comme commentaire.
Tu es en train de souhaiter une coalition centre-gauche (libéral)-gauche (npd).
Es-tu dans le bon blogue?

Bryan Breguet a dit…
28 novembre 2008 à 14:17  

Je souhaite une coalition, point. Qu'elle soit de centre-gauche est dommage, néanmoins cela fait toujours une coalition. Et je crois sincèrement que cela peut habituer les canadiens à cette forme de gouvernement.

De toutes manières je n'avais pas voté conservateurs, même si je suis assez en accord avec la plupart de leurs politiques, il y a trop de points chez ce parti qui m'empêche de voter Harper, en particulier comment il gouverne exactement comment les Libéraux faisaient, alors qu'Harper a tjrs critiqué cela.

Donc au final, mon souhait de coalition est un souhait de petit politologue, pas de mon idéologie.

LBII a dit…
28 novembre 2008 à 16:48  

@Anonyme

Au-delà des clivages gauche-droite, il y a des attitudes politiques dégoutantes quelque soit l'idéologie. Sur mon blogue, j'ai dit que moi aussi, plus à droite que le Parti conservateur, je préfère voir les libéraux et le NPD prendre le pouvoir ensemble que de voir Harper coûter 300 millions pour une élection qu'il a lui-même provoqué par une arrogance totalement anti-démocratique. http://www.suburbainlucide.net/?p=125

Anonyme a dit…
28 novembre 2008 à 20:37  

Êtes-vous complètement idiot? Pour vous venger des 300 millions de l'élection, vous souhaitez une coalition NPD-Libéral qui va bruler une somme astronomique d'argent pour relancer l'économie?

Pour une fois que le Canada est sur le point de faire quelque chose que les autres pays n'ont pas les couilles de faire, vous les cheerleaders faites dans vos culottes.

Vous me dégoutez.

M.Breguet, après avoir souhaité un gouvernement péquiste et une coalition NPD-Libéral n'essayez plus jamais de nous faire croire que vous êtes de droite.

Bryan Breguet a dit…
28 novembre 2008 à 21:06  

Je suis de droite libérale, mais je suis aussi un démocrate et lorsque je vois des valeurs démocratiques baffouées, je ne fais pas forcément passer mon idéologie en premier.

De plus, j'ai voté libéral au fédéral, donc oui je serais heureux de les voir au pouvoir! Je serais surtout heureux de ne plus voir un gouvernement aussi opaque et peu collaborateur, qui en plus menace unilatéralement de couper le financement public des partis.

Je ne suis pas en faveur de la coalition pour qu'elle dépense du cash, bien que si je dois être honnête, de voir le gouvernement Harper qui ne se soucis que d'éviter un déficit m'apparaît comme fortement idiot en ces temps de crises.

Quant au PQ, bah les deux programmes PLQ PQ sont identiques, cela ne changerait rien d'avoir Pauline comme PM.

@xe a dit…
29 novembre 2008 à 04:58  

Je crois vraiment que des gouvernements minoritaires semblent être comme de la pornographie pour Bryan. : )

Une coalition est bien, mais NPD+PLC, ils vont vouloir arroser toutes les industries inefficaces de milliards de subventions afin de les soustraire à la concurrence.

De plus, c'est hypocrite, tous les gens du NPD+PLC disaient hier en entrevue qu'ils s'opposent car Harper fait du laisser-faire, que ce n'est pas à cause du financement des partis. Me semble...

Même si des élections sont évitées, une coalition comme ça toughera pas longtemps (ils vont devoir maintenir l'appui du bloc à fort prix), alors on va retourner voter encore.

LBII a dit…
29 novembre 2008 à 11:34  

@Anonyme

N'est-ce pas la Fédération canadienne des contribuables qui souligne que le gouvernement Garper a été le plus dépensier des dernières années? N'est-ce pas ce même gouvernement qui stipule que des déficits sont envisagés alors que les libéraux avaient réussi à équiliber le budget!

Il ne suffit pas d'être conservateur pour être de droite, cher anonyme, il faut le prouver!

Et je dis comme Bryan, il faut que l'attitude outrageusement déplacée et de ce gouvernement change! Un retour dans l'opposition ferait le plus grand bien au PCC. Ça les retiendra de se servir de la démocratie a des fins purement partisane

Vincent Geloso a dit…
29 novembre 2008 à 12:17  

Note : Bryan a voté libéral parce qu'il est immigrant

Non sérieusement, moi aussi je m'en fous que ca soit une coalition NPD-Libéral. Je vois des vertus aux coalitions -uniquement sur la base du divided government. Anyways, comme je le dis souvent. Dans l'histoire du Canada, la gauche a toujours été économiquement moins néfastes que la droite (c'est le PLC aprés tout qui a coupé les dépenses, privatiser un paquet de trucs et baisser les impôts pendant le PPC de Mulroney avait dépensé comme un fou)

Anonyme a dit…
29 novembre 2008 à 19:13  

Une coalition NPD-Libéral comme ont l'entend dans les médias, signifie que le NPD va être responsable de l'économie. Si ça ce n'est pas néfaste alors il n'y a rien de néfaste.

Pour une fois que le gouvernement canadien est plus brillant, a plus de courage et fait quelque chose qu'aucun pays n'a le courage de faire. Pourquoi ne l'appuyez-vous pas?

Peut-être croyez-vous que les bail out sont la solution? Moi je ne le crois pas, je crois que si le Canada laisse aller les choses ils vont gagner beaucoup dans le futur.

Anonyme a dit…
30 novembre 2008 à 13:24  

Mulrony a hérité des plus gros déficit de l'histoire du Canada grâce à Trudeau. Il a transformé Postes Canada, Air canada, Pétro Canada et le CN en sociétés d'états. Sauf Pétro Canada c'étaient des gouffres financiers à chaque année.
Croyez-vous sincèrement que les libéraux auraient été capables d'équilibrer le budget et payer la dette n'eut été de la TPS à laquelle ils se sont opposée farouchement. Croyez-vous que la croissance économique qui a suivi le libre-échange n'a pas aussi été déterminante dans ce succès. Encore une fois les libéraux s'étaient opposés à la signature de l'entente.
En économie, les mesures prises mettent habituellement des années à donner des résultats. C'est souvent les gouvernements suivants qui récoltent les fuits du travail des gouvernements précédents. Clinton qui profite des mesures de Reagan et Blair de celles de Tatcher.

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites