Mémo à Éric Duhaime: Ben d'accord, mais il faut tout dire!

mercredi 26 mai 2010 ·

Je l'ai souvent dit assez souvent souvent sur ce blogue : il faut couper les subventions aux entreprises. Il est vrai que le Québec donne beaucoup plus de subventions per capita que dans le reste du Canada. En plus, j'ai été conséquent sur ce blogue en affirmant qu'il faut couper les subventions à l'agriculture (qui représente au travers de la Financière Agricole et des Programmes de Développement plus de 1 milliard). Cependant, sur Geloso-Breguet, notre politique c'est d'être scientifiquement corrects et au diable la rectitude politique.

C'est pour cela que quand j'ai appris récemment que dans le chiffres de 5.4 milliards souvent cités pour les subventions pour les entreprises inclut les Centres de la Petite Enfance. On remarque rapidement que c'est ce programme gouvernemental - qu'aucune autre province ne possède- qui explique la différence avec la moyenne canadienne.

Alors mon mémo s'adresse à mon collègue Éric Duhaime, je suis d'accord qu'il y a trop de subventions au Québec et je suis même favorables à changer complétement le système des CPE comme on le connaît maintenant et d'éliminer les subventions aux entreprises agricoles et non-agricoles. Mais il faut aussi que toute la différence entre le Québec et le ROC provient d'un seul programme, il faut être honnête après tout. Alors quand on parle de couper les subventions aux entreprises, il faut considérer que le 5.4 milliards mentionnés par Éric Duhaime, il faut retirer 1.9 milliards pour les CPE plus 32 millions pour leurs infrastructures qui sont aussi subventionnées. Il reste donc seulement 3.5 milliards en subventions. En prennant compte de cela, le gouvernement du Québec n'est pas si différent dans sa subventionnite aïgue que les autres provinces du Canada.

Preuve de quoi que les gouvernements subventionnent avec générosité peu importe la province...


Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites