Le renouveau de la gauche française!

samedi 7 février 2009 ·

La gauche française connaît un nouveau souffle avec la création du: Nouveau Parti Anticapitaliste!

Déjà, en partant, se définir en tant que parti contre une idée et non pas en faveur des siennes est nul, mais en plus de mettre "nouveau" dans le nom d'un parti qui ne propose rien d'autre qu'un retour en arrière, je suis mort de rire. Ils ont d'ailleurs hésité entre le NPA et: parti anticapitaliste révolutionnaire, alliance de la gauche internationale et révolutionnaire (probablement le premier choix de Chavez) ou encore le parti de la gauche anticapitaliste (pour bien faire comprendre que le parti n'est PAS de droite, au cas où certaines personnes penseraient qu'anticapitaliste c'est une doctrine de droite lol).

Quoique, je pourrais être tenté de fonder le Nouveau Parti Anti-souverainiste! Ou Charest pourrait renommer son parti le Nouveau Parti Anti-conservateurs.

2 commentaires:

Anonyme a dit…
9 février 2009 à 14:06  

Quand tu auras le dixième de la culture générale d'Olivier Besancenot et que tu défendras tes idées dans l'action plutôt que derrière un clavier... tu pourras critiquer. L'union soviétique est passée à autre chose que le communisme.. l'occident passera bientôt à autre chose que le capitalisme. Du moins on est de plus en plus nombreux à l'espérer pour l'avenir de l'humanité et de la planète.

Marco a dit…
10 février 2009 à 16:54  

...Et qu'est-ce qui nous attend de nouveau ?

Définis-moi concrètement ce monde, histoire qu'on juge si c'est ou pas un simple remake d'un État tyrannique et liberticide déjà connu au XXe siècle et qui s'est effondré par lui-même?

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites