Dramatique...

vendredi 13 février 2009 ·

Avant de commencer, pour éviter de me faire accuser de sceptique :

  1. Le réchauffement climatique est un phénomène qui se produit
  2. Il est causé par l'être humain
  3. Il y a des avantages à en mitiger les effets et à s'adapter aussi

Maintenant que j'ai dit ca. Vous trouvez pas que ce clip est un peu exagéré? Non mais sérieusement là...on dirait ma petite soeur dans un de ses trips "emo". Je conçois que le lobby environnemental essaie de faire valoir son point, mais là...

5 commentaires:

Gilles Laplante a dit…
13 février 2009 à 14:08  

J'ai des doutes sur le 1, mais si le 1 est vrai, je ne crois pas au 2 mais je suis d'accord avec le 3. Cependant, c'est avec des clips comme celui-là que les verts perdent toute crédibilité.

Jean-Paul a dit…
13 février 2009 à 14:43  

À mon avis, la meilleure vidéo sur les changements climatiques est ici:
http://www.ted.com/index.php/talks/bjorn_lomborg_sets_global_priorities.html

Jean-Luc Proulx a dit…
13 février 2009 à 18:18  

Euh, si il n'y a plus de vie humaine sur Terre, comment est-ce que le chameau peut-il se suicider en se jetant devant un train en marche?

«Le réchauffement climatique est un phénomène qui se produit»

Faux, c'est un mythe des environnementeurs!

Instruisez-vous: http://lequebecdedemain.blogspot.com/2009/01/une-farce-nomme-rchauffement-climatique.html

Christian Rioux a dit…
14 février 2009 à 07:51  

Les 3 affirmations sont fausses.

En fait, on se dirige plutôt vers une ère glaciaire, et l'humain n'a que très peux d'impact sur le climat. Le climat n'est pas fixe, il change constamment depuis de millions d'années, bien avant que l'humain n'apparaisse. Les changement de climat sont la plupart du temps dus à des cycles (solaires, orbite de la terre, cycles glaciares).

Marco a dit…
14 février 2009 à 10:51  

Ce vidéo me fait réagir car il va un pas plus loin dans la propagande globalement "gauchiste".

On ne fait plus que décrire un monde condamné, on montre même le geste à poser si on n'adopte pas les solutions qu'ils proposent...

Il y a deux ans, j'avais écrit un article sur mon défunt blogue sur des liens potentiels entre le discours gauchiste et le passage à l'acte (au suicide) chez certaines personnes brainwashées et déjà psychologiquement vulnérables:

Simple question: Quelqu'un s'est-il déjà demandé si le fait de constamment marteler à tort que ...

- le monde court à sa perte
- les vies des individus et des collectivités sont sans issue
- nous allons tous mourir dans une chaleur accablante dû au réchauffement
- la pauvreté progresse dans le monde et nous guette
- la pollution des eaux et de l'air nous menacent
- les grandes multinationales ont établi une hiérarchie où il est impossible de monter et de s'enrichir (à moins d'être né riche)
- nous allons manquer de nourriture pour toute la planète bientôt par une certaine surconsommation des ressources
- nous sommes des cobayes dans une grande conspiration mondiale
- nous sommes condamnés à n'avoir aucun avenir et aucun pouvoir face à ce qui se passe
- etc.

... peut contribuer à donner une vision décourageante, sombre et fataliste de la vie à une personne vulnérable?
Est-ce que cela peut même faire en sorte, ajouté à des facteurs primaires et secondaires personnels, que des personnes vont opter pour le suicide ?

Je vous dis ça après avoir passé ma soirée d'hier à remonter un ami qui ne voyait plus d'issue à sa vie. Quelqu'un qui m'a dit plusieurs fois comment il voyait le monde dans ces termes.

Des termes que la gauche répète partout et sans arrêt, même lorsque tous les faits montrent pourtant que la situation mondiale s'améliore après des siècles de grandes misères, de malnutrition et de problèmes environnementaux beaucoup plus majeurs.

En tout cas, ça m'a troublé d'y retrouver tout cela. Je pose donc la question aujourd'hui.

P.S.1: J'ai eu une période dépressive en 2002-2003 où j'ai ruminé des idées suicidaires. J'étais alors un jeune gauchiste nouvellement au Cégep et un des membres fondateurs de l'UFP Montérégie (Union des Forces Progressistes), l'un des ancêtres de Québec Solidaire. Le déclenchement de la guerre en Irak avait aussi contribué alors à me faire perdre tout espoir en l'humanité. Heureusement que je ne sois pas passé à l'acte...

P.S.2: [En passant, certains gauchistes pour la Décroissance ont même fondé] L'Église de l'Euthanasie ? Hein ?!? Quoi ?!?

P.S.3: L'Union Soviétique (URSS) [le pays fédérant les gauches du monde depuis Moscou] aurait eu le [triste record du] plus fort taux de suicides par année par 100 000 habitants au monde.

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites