En stand-by pour 2 ans!

lundi 26 janvier 2009 ·

J'ai déjà exprimé mon souhait que Stéphane Gendron se présente à la tête de l'ADQ afin qu'il se fasse battre et qu'on en soit débarrassé. Aujourd'hui nous apprenons comment l'establishment de l'ADQ (est-ce qu'un parti de 7 députés a un establishment?...) pourrait monter une conspiration afin de l'empêcher de gagner: ne PAS se mettre en stand-by pendant 2 ans.

En effet, Gendron déclare qu'il est l'homme de la situation mais seulement dans 2 ans! Ben oui Stéphane, laisse aux autres le temps de faire la sale job de supporter ce parti pendant 2 ans après une débâcle totale et viens en prendre la tête juste avant les élections! Il est vrai qu'avec les idées qu'a Gendron, il vaut probablement mieux qu'on ait pas trop de temps pour les découvrir.

2 commentaires:

William Bonin a dit…
27 janvier 2009 à 08:25  

Bien d'accord avec toi Bryan. Même s'il devient chef dans deux ans, il n'aurait pas le respect de ses députés. Bref, comme le Pq mais avec encore moins de crédibilité... Ouch c'est bas ça !!!

Anonyme a dit…
27 janvier 2009 à 19:34  

Voilà ce que ça fait un gouvernement minoritaire, sa se plis en deux et oublie c'est valeur pour rester au pouvoir.

À tous ceux qui disent qu'un gouvernement minoritaire est bon, je dis **** ***.

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites