Ca coûte moins cher...

jeudi 15 janvier 2009 ·

En 1949, l'acquisition d'une machine à laver coûtait 83.30 heures (à un taux horaire dans le secteur manufacturier de $1,26 et avec un prix de $104.95).



En 2009, une machine à laver coûte $322,00. Avec un taux horaire de $18,03, la machine à laver prend maintenant 17,9 heures de travail pour assurer l'acquisition. Si on avait maintenu le prix constant (83.3 heures à $18,03), cette machine à laver aurait coûté prés de $1,500.



Par ailleurs, j'imagine que la durée de vie, la capacité et la qualité de la machine à laver d'aujourd'hui est tellement considérable qu'on obtient considérablement plus. C'est peut-être ça que l'économiste Cox voulait dire quand il disait que notre travail nous permet d'acquérir considérablement plus qu'auparavant et permet ainsi d'allouer nos ressources autrement et plus efficacement :

2 commentaires:

Anonyme a dit…
20 janvier 2009 à 20:59  

"Par ailleurs, j'imagine que la durée de vie, la capacité et la qualité de la machine à laver d'aujourd'hui est tellement considérable qu'on obtient considérablement plus."

Complètement faux. Celle d'aujourd'hui est faite pour durer un max de 5 ans. Tu n'as pas encore fait l'achat d'électro.. ça parait. Autrefois les appareils ménagers était presque intuables. Ils n'ont été remplacé que pour une raison de nouvelles fonctionnalités disponible. Je peux te trouver des laveuses à tordeur, comme celle que tu montres, qui fonctionnent encore aujourd'hui. D'où le prix de l'époque qui n'était pas celle du tout-jetable d'aujourd'hui.

Aleksandre a dit…
22 janvier 2009 à 07:16  

je suis tout a fait en accord avec anonyme la durée de vie des électros est est étrangement basse. De plus, tu n'as pas regardé le niveau de gamme entre les 2 modèles, celui de 1949 est peut être un niveau haut de gamme... et un laveuse haut de gamme coute : 1500$

Aussi, je me demande pourquoi as tu utilisé 18$ de salaire en 2008, si c'est le salaire moyen, dire de quel moyenne tu te bases dessus :P

finalement, j'aime vraiment te lire et t'es mieux d'aimer me lire aussi :P

Aleksandre

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites