Propositions II à HKDP

vendredi 21 novembre 2008 ·

Bon comme je suis officiellement en guerre avec HKDP, je préfère un nouveau post plutôt que de simplement répondre aux commentaires. Tout d'abord, sachez que le courageux anonyme du dernier billet, qui répond à LBII, s'appelle Pierre Châteauvert, de HKDP. Comment je le sais? Car ce qu'il dit revient exactement au même que ce qu'il dit dans ses courriels. Alors mettons un nom dessus.

M. Châteauvert n'aime pas le fait que je critique les communiqués de sa compagnie qui prétendent avoir un taux de réussite de 302 comtés sur 308 au fédéral. En utilisant ce site internet encore actif et en appliquant les vrais pourcentages de l'élection, on peut en effet croire que le modèle prédit correctement 301 comtés (et non pas 302). Cependant, en y regardant province par province, on découvre au moins 20 erreurs. HKDP a simplement de la chance puisqu'elles s'annulent entre elles (et probablement que le nombre d'erreurs est plus important encore, en s'annulant entre elles au niveau provincial). Alors j'ai fait remarqué que selon moi, parler de 302 comtés justes est un mensonge, surtout pour une grande firme de communication professionnelle. (note: n'avoir que 20 erreurs est impressionnant, cependant, lorsque l'on met à disposition les projections comtés par comtés, alors on se doit de compter correctement ses erreurs).

Mais monsieur Châteauvert, au lieu de répondre à cette critique, préfère s'attaquer au sous-titre de notre petit blogue d'étudiant, sur la partie "scientifiquement juste". Au-delà du fait que se déclarer scientifiquement juste ne signifie pas déclarer avoir raison (au contraire de déclarer n'avoir que 6 erreurs sur 308), j'ai ainsi fait une nouvelle proposition à HKDP: je change le sous-titre de mon blogue s'ils arrêtent de mentir dans leurs communiqués.

Nous verrons bien ce qui arrivera...

Latest projections

Latest projections
Click for detailed projections

Au sujet du blogue

Scientifiquement justes, politiquement incorrects
Une erreur est survenue dans ce gadget

Auteurs

Bryan Breguet est candidat au doctorat en sciences économiques à l’université de Colombie-Britannique. D’origine Suisse, il a passé les cinq dernières années au Québec au cours desquelles il s’est engagé en politique provinciale malgré le fait qu’il ne possédait pas encore la citoyenneté canadienne. Il détient un B.Sc en économie et politique ainsi qu’une maitrise en sciences économiques de l’université de Montréal. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellences et bourses, il connaît bien les méthodes quantitatives et leurs applications à la politique.







Vincent Geloso holds a master’s degree in economic history from the London School of Economics, with a focus on business cycles, international development, labor markets in preindustrial Europe and the new institutional economics. His research work examined the economic history of the province of Quebec from 1920 to 1960. He holds a bachelor’s degree in economics and political science from the Université de Montréal. He has also studied in the United States at the Washington Centre for Academic Seminars and Internships. Mr. Geloso has been an intern for the Prime Minister’s cabinet in Ottawa and for the National Post. He has also been the recipient of a fellowship from the Institute for Humane Studies and an international mobility bursary from the Ministère des Relations internationales du Québec. Currently, he is an economist at the Montreal Economic Institute.

GB pour Geloso-Breguet's Fan Box

TopBlogues Add to Technorati Favorites